Au micro de Jean-François Daguin pour RCF, Jacques Ansault revient sur la création de Koikispass.

Koikispass, parce que l’on ne savait pas ce qu’il se passait à Nevers

Tout part d’une constatation de Jacques, durant l’été 1997 : il se passe beaucoup de choses à Nevers, mais on n’est pas forcément au courant. La plupart du temps, on le découvre dans le quotidien local le lendemain. A force d’entendre “De toute façon à Nevers, ça ne marchera pas”, c’est un Jacques surmotivé que se lance dans l’aventure.

Au départ, Koikispass c’est un set de table (sur une idée de Annick Monnot). Rapidement, un site internet rassemblant un agenda des événements nivernais est lancé. En 2003, c’est le grand saut : le premier numéro du magazine voit le jour.

Koikispass maintenant ?

Jacques évoquera le sommaire du numéro 138, fraîchement sorti des presses, ainsi que les différentes évolutions de Koikispass, avec notamment le Klub Koikispass.

Bonne écoute !