NEWS : L’exécutif a enfin annoncé le lancement d’une nouvelle prime au déménagement, jeudi 19 septembre.

Présentée en janvier dernier par le ministère du Logement et initialement prévue au mois de juillet, cette aide à la mobilité s’élève à 1 000 euros. Elle concerne les salariés qui décident de déménager pour se rapprocher de leur lieu de travail, mais également ceux qui doivent déménager dans le cadre d’un nouvel emploi.
Ce dispositif est destiné aux salariés modestes. Près de 100 000 salariés y seraient éligibles, sous conditions de revenus. Outre cette prime au déménagement, deux autres aides au logement ont été annoncées pour la rénovation des logements.
Prime déménagement 2019 : conditions et montant Une prime au déménagement pour favoriser la mobilité professionnelle.
C’est ainsi qu’a été défendue la nouvelle prime au déménagement de 1 000 euros du gouvernement en avril dernier. Dans le détail, plusieurs conditions devront être respectées pour en bénéficier. Ayez tout d’abord à l’esprit que votre domicile devra se situer à 30 minutes de votre lieu de travail en voiture ou être situé à proximité de transports en commun pour être éligible.
En outre, le dispositif est exclusivement destiné aux salariés modestes.
Le revenu mensuel net du bénéficiaire ne doit pas dépasser 1,5 fois le Smic pour une personne seule, soit environ 2 282 euros brut et deux fois le Smic pour un couple.
Les demandeurs disposent d’un délai maximum de trois mois après le déménagement pour la demander auprès d’Action logement.