Au rythme des caraïbes, samedi 18 mai 2019, à 20h30, MCNA, à Nevers.

L’Orchestre d’Harmonie de la ville de Nevers invite l’ensemble « Effet de steel », un groupe de musiciens qui s’est spécialisé dans la pratique des steel drums , instruments inventés dans les années 40 par les habitants des quartiers pauvres de Trinidad et Tobago. Ils furent fabriqués à l’origine, à partir de bidons de pétrole dérobés sur les bases américaines. Des sonorités étonnantes!

Danzon n°2 – Arturo Màrquez

Concerto pour 3 percussionnistes – Emmanuel Séjourné

Nicolas Zanlonghi, Julien Coqblin, Alexandre Durand percussions

Bruno Boutet direction

Musiques de Trinidad

 

Effet de Steel (steel band) dirigé par Alexandre Durand

 

Danzon n°2 d’Arturo Marquez est peut être la plus connue des oeuvres mexicaines.

Le danzón est un ballet originaire de Cuba, qui est également pratiqué dans la région mexicaine de Veracruz . C’est lors d’un bal donné pendant son séjour là bas que Marquezs trouva l’inspiration pour écrire cette pièce où alternent atmosphères mélancoliques sud-américaines et rythmes entraînants.

Emmanuel Séjourné a montré très tôt sont goût pour le spectacle. En 1985 il gagne le prix de la meilleure musique de scène au Festival Avignon off, pour le spectacle “la légende des siècles” . Sollicité par le milieu de la percussion, ses œuvres sont jouées par les plus grands. C’est en 2002 qu’il compose ce «concerto pour 3 percussionnistes et harmonie» (commande Addim pour l’harmonie d’Héricourt) repris depuis par l’orchestre de la Corogne (Espagne) ainsi que par le Rundfunk Blasorchester Leipzig. Nicolas Zanlonghi, Alexandre Durand et Julie Coqblin en seront les interprètes.

Escapade musicale à Trinidad

Professeur de percussions au conservatoire de Vichy, Alexandre Durand se passionne pour un instrument peu connu en France, le steel-drum. Il a d’ailleurs participé au Championnat annuel des steel bands caribéens. Il est à l’origine du groupe vichyssois « Effet de steel ».
Inventé à Trinidad-et-Tobago au XX e siècle, il est un véritable emblème de ces îles des Caraïbes. Il a été créé avec des bidons de « récupération ». Chauffé puis modelé à la main, le bidon permet de générer des notes puissantes, sans aucune amplification.