Bliss

D’Anthony Egéa, Compagnie Rêvolution

En transposant sur scène l’univers des boîtes de nuit, Bliss (« extase » en anglais) offre une immersion dans les extravagances de ces lieux, où les danses se distinguent par une gestuelle hybride et actuelle. Sur de la musique électronique, véritable lien entre les sensations et les mouvements, la pièce suit le parcours d’individus dont les histoires se dévoilent, se croisent, se manquent sous l’impulsion et le jeu de deux musiciens qui jouent « en direct ». C’est en 1984 qu’Anthony Égéa découvre la danse hip-hop. Sensibilisé à de nombreuses techniques, il parfait sa formation à l’École Supérieure Rosella Hightower à Cannes et au Dance Theater de Alvin Ailey à New York. Il fonde la Compagnie Rêvolution en 1991. Au fil de ses chorégraphies, Anthony Égéa s’écarte, de plus en plus, des conventions pour développer des formes hybrides de mouvements hip-hop. Avec Bliss, il nous offre une plongée au coeur du clubbing, avec cet esprit de fête qui porte le plaisir d’une danse de la séduction, clinquante et bourrée d’énergie. Accompagnés par des tempos apparentés à la house dance, au voguing, au jazz rock et au hip-hop new style, les danseurs produisent une danse animée de solos où la virtuosité caresse la folie. Bliss + d’info