Concert « Impressions Américaines » de L’Orchestre d’Harmonie Charitois Samedi 28 mars à 20h30 à la salle des fêtes de La Charité sur Loire

Comme chaque année, le public sera invité à découvrir le travail réalisé par les musiciens de l’orchestre qui sont tous amateur mais déterminés à offrir la plus belle interprétation pour chacune des œuvres mises au programme. C’est avec Jackson lake Overture, du compositeur Mark WILLIAMS que le public sera amené à entrer dans l’univers de l’Ouest américain des années Western. La fanfare de cuivres souhaitée par le compositeur fera opposition à la cavalcade au milieu du désert aux collines impressionnantes. Pour rester dans cet univers, les musiciens aborderont l’œuvre de Jay CHATTAWAY qui fait la part belle à la culture des indiens Mazama. Ce poème populaire au ton contemporain évoque avec succès les humeurs et l’esprit d’une saga indienne américaine, une œuvre qui est devenue une norme de la littérature pour orchestre d’harmonie et qui est certain d’en rester une pendant de nombreuses années. Concerto d’Amore du compositeur Jacob de HAAN sera l’occasion d’une pause nostalgique dans le programme. Ainsi, de par sa construction en trois parties, elle fera le lien entre la culture européenne apportée par les colons et celle qui naitra sur cette nouvelle terre. L’introduction majestueuse, aux allures d’ouverture baroque, chemine vers un passage vif et énergique écrit dans le style de la musique pop. L’adagio qui lui succède progresse vers un passage aux inflexions de jazz. Pour suivre, le chef Éric DAUTEL ne pourra pas occulter la place du jazz dans la culture américaine. Il a choisi de rendre hommage à l’un des plus grand pianiste, compositeur et chef d’orchestre dans ce domaine : Duke ELLINGTON. Son orchestre big band était un des plus réputés de l’histoire du jazz, avec ceux de Count BASIE, Benny GOODMAN, ou Glenn MILLER, comprenant des musiciens qui étaient parfois considérés, tout autant que lui, comme des géants de cette musique. Le medley qui sera proposé lors du concert sera composé de Caravan de Mood Indigo ou encore Take the « A » train. « Un petit pas pour l’homme, un bon de géant pour l’humanité ». Cette phrase de Neil ARMSTRONG ne pouvait pas rester sans une évocation sonore.

C’est avec Galaxie du compositeur français Jean-Jacques FLAMENT que les musiciens charitois partiront à la conquête de l’espace en trois mouvements. En hommage à la « guerre oubliée », Robert W. SMITH offre une œuvre importante en reconnaissance du 50e anniversaire du conflit coréen : Inchon. Ce compositeur sait magnifiquement équilibrer les mélodies orientales délicates avec les passages dramatiques et frénétiques qui reflètent le conflit. Coloré, avec des percussions simulant le son d’un atterrissage d’hélicoptère et des moments pour flûte, cette œuvre particulièrement exigeante pour l’orchestre est un collage tonal tout à fait stupéfiant. Pour conclure la soirée musicale, les musiciens se feront un plaisir d’aborder un standard du jazz des années 1970 : Birdland. Cette pièce de Joseph ZAWINUL qui rend hommage à Charlie PARKER « The Bird » mais également au club de jazz éponyme est un mélange de styles enveloppés dans une rythmique funk où les improvisations seront autant de moments partagés avec le public.

Une belle soirée en perspective, où la diversité des œuvres proposées ne pourra que satisfaire le public que l’on attend nombreux, d’autant que l’entrée sera gratuite. Venez encourager les musiciens charitois de tous leurs efforts ainsi que tous ceux qui les soutiennent le samedi 28 mars à 20h30 salle des fêtes de La Charité sur Loire.

Pensez à vous informer des mesures prises auprès de l'organisateur. Passez un bon été avec les bons réflexes : port du masque, lavage des mains et distance d'un mètre !