Composé de Cédric Piromalli à l’orgue Hammond, Antoine Polin à la guitare et Etienne Ziemniak à la batterie, The West Lines s’inscrit dans une tradition issue de la grande histoire du Jazz, tout en étant clairement identifiable par la fraîcheur et l’actualité de son propos.

Avec un répertoire constitué d’arrangements personnels de grands standards de Jazz et de compositions originales, The West Lines remet au goût du jour une formation mythique devenue rare : le trio d’orgue (organ trio). Le son du groupe repose ici sur un équilibre très particulier, où la chaleur de l’orgue est complétée par la précision de la guitare et par le groove minimal et omniprésent de batterie.

The West Lines perpétue également la conception orchestrale de grands trios de pianistes tels qu’Ahmad Jamalou Oscar Peterson. Un goût pour la mélodie claire, des arrangements épurés, ainsi que de forts effets de contrastes et de dynamiques permettent au trio de se faire tour à tour intimiste ou aussi puissant qu’un big band, pour une musique toujours au service du Swing.