Concert Rock noise PUTAN CLUB + MELT BANANA au Café Charbon Nevers le 25 Novembre 2016

Soirée BIG UP GIRLS !
Lancée en mars 2016, Big Up Girls est un fanzine musical et féministe mettant en avant les forces féminines des scènes punk-hardcore-métal-etc ! un ensemble de portraits libres de filles jouant dans des groupes, organisant des concerts, faisant des zines, des photos, des émissions de radio … cette soirée sera l’occasion de fêter déjà le quatrième numéro de ce zine ! au programme : une soirée de concerts, un atelier d’expression libre autour de la place de la femme dans ces scenes musicales (dont les rendus seront intègrés dans le #5) et une distro speciale big up girls disques et zines !

PUTAN CLUB > Iconoclaste (i-ko-no-kla-st’), s. m. Réformateur, personne qui s’attaque à l’orthodoxie doctrinaire. (Par extension) Personne qui s’attaque aux croyances établies, aux idées reçues. Attitude ou un comportement d’hostilité manifeste aux traditions.
Groupe franco-italien composé de Gianna Greco et de François R. Cambuzat (L’Enfance Rouge), le PUTAN CLUB n’appartient à aucune église mais revendique le droit de toutes les représenter et plus encore : donc de l’Electronic-Industrial-Avant-Rock-Techno-Dubstep-Sauvagerie … Le PUTAN CLUB a décidé de ne jamais publier d’album discographique, privilégiant le côté immédiat/éphémère d’un contact direct avec son public, évitant perte de temps en communication, ventes et carriérisme. Le reste est gratuit quelque part sur le web.

MELT BANANA > Groupe japonais de noise-rock formé en 1992 par des Onuki Yasuko (plus connu comme Yasuko O. ou simplement Yako), Agata Ichirou, Rika mm’, rejoints plus tard par Toshiaki Sudoh. Groupe prolifique, grandes tournées aux USA ou en Europe, ils ont conquis un public nombreux grâce à leurs prestations énergiques, où le chant féminin de Yako d’une incroyable rapidité s’accouple à merveille avec les sons électroniques et saturées de la guitare de Agata. La musique de Melt-Banana est souvent classée dans le noise rock mais on peut y distinguer d’importants éléments tirés du punk rock ou thrash et, récemment de la pop, particulièrement dans leurs derniers travaux.

Et en première partie de cette soirée musicale et féministe, une formation spéciale “Big Up Girls”