CONFÉRENCE : “Traduire le souvenir des mots / Traduire en artiste et en activiste”

 Jusqu’au 10 octobre
À partir de 18h30
gratuit

En raison des conditions sanitaires actuelles et des directives gouvernementales concernant les rassemblements et l’accueil dans les lieux publiques, les événements listés dans l’agenda sont susceptibles d’avoir été reportés ou annulés.

Vous pouvez obtenir plus de renseignements en contactant les organismes responsables de ces événements.

Pour votre santé et celle de vos proches veillez à respecter les mesures barrières, la distanciation physique, ainsi que le port du masque.

CONFÉRENCE : “Traduire le souvenir des mots / Traduire en artiste et en activiste”, le mardi 10 octobre 2017, à 18h30, chez ABW, à Nevers.

CONFÉRENCE DE KATJA GENTRIC “Traduire le souvenir des mots Traduire en artiste et en activiste”

D’une langue à l’autre, traduire peut s’appréhender parfois comme un acte. Ainsi en Afrique du Sud – où avec la démocratisation, pas moins de onze langues ont été officiellement reconnues – la traduction s’avère être une performance réalisée par tous au quotidien. Mais de surcroît les mots se souviennent. Ils se souviennent entre autres de l’histoire qu’ils ont traversée.
Seront évoqués l’invitation de Mbali Khoza à voir au-delà des traductions, les retraductions de Jules Verne par Ruth Sacks, le projet NON-NON Collective et ses interventions dans la ville, le dictionnaire stratifié de la ville de Johannesburg de Dorothée Kreutzfeldt et Bettina Malcomess, et les traductions sans équivalence de Lerato Shadi.

Il sera aussi question des noms des plantes au travers des Jardins de Mots de Willem Boshoff, des Memory map drawings (cartes de mémoire dessinées) de Moshekwa Langa. Historienne de l’art, artiste et chercheuse, Katja Gentric concentre ses recherches sur la création contemporaine en Afrique et sur les interactions entre pratiques artistiques et langage.

Informations complémentaires

Gratuit

Plus d'infos sur l'événement

Plus d'événements dans la même catégorie