Huang Xiaopeng et l’art :

Quand les mots voyagent à travers le monde Avec l’artiste chinois Huang Xiaopeng, vidéaste, sculpteur et auteur d’installations, c’est le langage, la signification et l’impact des mots, voire la communication internationale qui sont chahutés et interrogés, non sans humour parfois. Huang Xiaopeng développe un travail qui se nourrit des contresens, décalages, non-sens… issus des traductions automatiques de slogans, de discours et textes politiques, de titres de journaux, de messages publicitaires, de tous types de discours surmédiatisés…. tels qu’elles sont proposées par les moteurs de traduction accessibles sur internet. La force plastique des oeuvres de Huang Xiaopeng, liée à l’écriture, à la typographie, à la composition de ses images, photographies, affiches, vidéos… et aux jeux subtils de significations qu’impliquent ses choix (rappelant ainsi certaines oeuvres de Barbara Kruger) a motivé l’accueil de cet artiste. Inviter Huang Xiaopeng, artiste provenant d’un contexte politique, linguistique, culturel et social bien différent du nôtre, c’était se prêter magistralement au jeu du regard extérieur auquel le projet artistique du Prieuré souhaite se confronter périodiquement. Huang Xiaopeng, en résidence à plusieurs reprises au Prieuré depuis l’été 2014, s’est intéressé à l’architecture du lieu, à son histoire, à son inscription dans la ville et dans son environnement pour réaliser ces oeuvres « in situ ». L’exposition présente quelques oeuvres d’autres jeunes artistes chinois ou issues de la collection du FRAC (fonds régional d’art contemporain) Bourgogne.

Accueil : Prieuré. Du 28 avril au 20 septembre. L’entrée est gratuite. Ouverture tous les jours de 9h30 à 18h.

+ d’infos