Vernissage samedi 19 septembre 2015 à 16h00 À l’occasion des Journées européennes du patrimoine Exposition de Marie Lancelin « Acting Out The Magnetic Eye » du 19 septembre au 20 octobre 2015 Au Parc Saint Léger, Centre d’art contemporain Dans le Pavillon des Sources Lance? en 2008 par le Ministe?re de la culture, le dispositif national “E?critures de lumie?re” vise à développer, dans le cadre scolaire, les projets artistiques en rapport avec l’utilisation de la photographie. Le centre d’art s’est associé avec le lyce?e Alain Colas pour l’organisation d’un workshop avec les Terminales L option arts plastiques et Marie Lancelin invite?e en re?sidence. En l’espace de six se?ances, les e?le?ves ont réalisé une oeuvre participative partant d’un projet imagine? par l’artiste, en lien avec sa de?marche. Ne?e en 1982, Marie Lancelin vit et travaille a? Nantes. Travaillant sur les multiples possibilite?s de l’image, l’artiste passe d’un mate?riau a? un autre : elle fait d’une sculpture une photographie, d’une affiche un de?cor pour ses films… S’inspirant notamment du re?pertoire de formes abstraites des avant-gardes au XXe?me sie?cle, elle re?interpre?te ces sources d’images par des dessins. Ils seront ensuite re?utilise?s, devenant par exemple des prototypes dont elle s’inspire pour ses mises en sce?ne filme?es, me?lant un travail sur la lumie?re, le mouvement, et la the?matique du langage. Pour ce workshop, Marie Lancelin a proposé un projet autour de la re?interpre?tation des gestes de notre quotidien. Lie?s a? la manie?re dont nous communiquons aujourd’hui, a? l’e?re d’Internet et des nouvelles technologies, ces gestes ont été dans un premier temps inventorie?s puis transforme?s en symboles. Ce travail a mené a? la mise en sce?ne d’un dialogue, ve?ritable chore?graphie invente?e a? partir de la partition des gestes dessine?s et remixe?s. Au cours des diffe?rentes e?tapes du projet, les e?le?ves ont expérimenté diffe?rents proce?de?s photographiques avec l’utilisation du photogramme et du photomontage, la production de documents imprime?s (dans la fabrication d’un papier peint par exemple), ainsi que la vide?o, le re?sultat final e?tant la production d’un film. « To Encode A Message » fut la restitution de ce temps de travail entre l’artiste et les élèves, présenté à la Maison de la Culture de Nevers du 11 juin au 10 juillet 2015. Le projet poursuit avec « Acting Out The Magnetic Eye », dans le Pavillon des Sources à Pougues-les-Eaux à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. +d’infos ici