in the middle, mercredi 13 février 2019, à 20h, MCNA, à Nevers.

La chorégraphe de Stromae, de la comédie musicale Résiste ou encore de Christine and the Queens, revient elle-même sur scène avec les danseuses de sa compagnie.
Chapeaux de cow-boy et vestes de costume, les sept danseuses composent des tableaux collectifs sublimés par un impressionnant jeu de lumières. Physique ou plus mélancolique, le style organique de Marion Motin se déploie sur des musiques très variées (The Doors, Lhasa ou les Pixies) et laisse aussi place à la chanson ou encore à l’humour avec un sketch carrément comique. Avec cette création, Marion Motin a voulu exposer les corps et les sentiments, mettant le mouvement au service de l’émotion, axant son travail sur l’équilibre entre soi et les autres, en tant qu’individualité ou au sein d’un groupe. Pour la chorégraphe, chaque mouvement nait d’un besoin, d’un état, d’une émotion ou simplement d’une envie à un moment précis, qu’elle nomme « le mouvement immédiat ».

Issue d’une formation classique puis d’un parcours en danse contemporaine (Angelin Preljocaj, Blanca Li), Marion Motin a toujours été passionnée de hip-hop. De ses premières battles dans la rue, elle s’est affirmée en tant que danseuse professionnelle pour devenir une chorégraphe incontournable à la notoriété internationale.

Avec In the middle, Marion Motin propose un hip-hop nouveau, féminin, racé et alternatif. Une vraie petite bombe chorégraphique qui envoie du lourd !