L’Après-midi d’un foehn, mercredi 15 mai 2019, à 10h, MCNA, à Nevers.

Le dispositif de cette performance est celui d’une turbine simple permettant de créer un vortex et d’un objet de la vie courante, dépourvu d’humanité, qui produit une pollution extrême s’il n’est pas recyclé : le sac plastique.
Réagissant au mouvement de l’air contrôlé par l’humain, il danse et tourbillonne sur la musique de Claude Debussy, référence incontournable à l’œuvre du compositeur intitulée L’Après-midi d’un faune elle-même inspirée du poème de Mallarmé du même titre.
Là commence sa vraie vie, celle de son autonomie, pourvu qu’il y ait du vent pour franchir les obstacles, pour franchir les océans et les montagnes et faire d’autres rencontres, se frotter à de nouvelles vies.