“L’iris si dilaté nous enfonçait dans un trou noir”, du jeudi 7 novembre 2019 au vendredi 21 février 2020, Lycée Raoul Follereau, à Nevers.

Une exposition de Camille Tsvetoukhine dans le cadre de la programmation Hors les Murs du Parc Saint Léger. “Tout projet de Camille Tsvetoukhine débute par l’écriture d’un texte. Qu’il soit narratif ou poétique, le texte inspire la forme des œuvres. Son univers est largement nourri de littératures critiques, fantastiques ou mythologiques, de cinéma ou encore d’anecdotes personnelles. L’iris si dilaté nous enfonçait dans un trou noir, titre de cette nouvelle installation, est aussi le début du texte à l’origine de l’exposition. D’emblée, celui-ci nous plonge dans un milieu où foisonnent les métaphores et les doubles sens. Il questionne de façon poétique notre rapport à la nature et le regard porté sur notre environnement.

Le texte évoque aussi des rites aux accents combatifs menés par des figures féminines, peut-être des sorcières qui, selon les époques ou les milieux, sont perçues comme maléfiques ou au contraire bienfaitrices.
Au croisement entre le réel et l’imaginaire, l’artiste nous invite à expérimenter une forme d’ambivalence sensible.”

Vernissage le 7 novembre à 18h !