N, L’ETOILE DANSANTE – Cie De Fakto

 Jusqu’au 15 octobre
À partir de 18h30
10,00 € à 15,00 €

En raison des conditions sanitaires actuelles et des directives gouvernementales concernant les rassemblements et l’accueil dans les lieux publiques, les événements listés dans l’agenda sont susceptibles d’avoir été reportés ou annulés.

Vous pouvez obtenir plus de renseignements en contactant les organismes responsables de ces événements.

Pour votre santé et celle de vos proches veillez à respecter les mesures barrières, la distanciation physique, ainsi que le port du masque.

Compagnie De Fakto Chorégraphe et interprète : Aurélien Kairo Dramaturge et metteur en scène : Guy Boley Assistant Chorégraphe : Sébastien Perrault Création Lumières : Richard Psourtseff Voix de Friedrich Nietzsche : Richard Martin Musiques : Richard Wagner, Georges Bizet, René Aubry Coproduction : MCNN – Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre, Compagnie De Fakto, CCN de Rillieux-la-Pape, Compagnie Maguy Marin, Région Rhône-Alpes, Ville de Lyon, CCN de La Rochelle, Compagnie Accrorap.
La danse et Nietzsche, c’est l’histoire de toute une vie. Avec ce magnifique solo, Aurélien Kairo, artiste créatif et sensible, fait renaître l’idéologie de ce grand penseur tourmenté. Dans ce spectacle où la vidéo et la danse se côtoient, Nietzsche est mis à l’honneur. Celui qui dansait dans sa tête alors que son corps était condamné à l’emprise d’un fauteuil roulant, était un passionné de danse : « Je ne pourrais croire qu’à un dieu qui saurait danser », disait-il. Aurélien Kairo a choisi de rendre hommage au philosophe à travers la danse hip hop. Au moyen d’une écriture rythmique soignée et grâce à la judicieuse utilisation de la vidéo, le chorégraphe fait renaître, devant nos yeux, tout le génie de cet homme. Reflet, prolongement du personnage projeté ou totale incarnation de ses pensées, ce solo envoûte tout autant qu’il déroute. « Il faut avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile dansante » : cette phrase de Nietzsche prend finalement tout son sens au fil du spectacle. On ne s’y trompe pas : envoûtant, poétique et avant tout humain. Un solo atypique et d’une rare justesse, où l’émotion et la danse sont intimement liées. Presse : « Nietzsche est un danseur au combat et pour lui, penser, c’est danser. Aurélien Kairo danse exactement cela : ce combat, ce Gai-Savoir. Et il danse encore la folie. Un égarement multiplié par tous les Nietzsche virtuels qui dansent aussi sur l’écran, en même temps que ce merveilleux danseur sur le plateau : c’est d’une beauté à pleurer et plein d’éclaboussures de joie aussi. » La Provence

Informations complémentaires

Plus d'infos sur l'événement

Adresse :

,

Plus d'événements dans la même catégorie