Recevez la Newsletter

Tous les jeudis, recevez les sorties du Week-end dans la Nièvre

Vernissage de l’exposition Gérald Bloncourt

 Jusqu’au 21 avril
À partir de 18h00
gratuit

En raison des conditions sanitaires et directives gouvernementales, ces événements sont susceptibles d’être reportés ou annulés.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter les organisateurs. #mesuresbarrières #distanciation #masque

Vernissage de l’exposition Gérald Bloncourt,le vendredi 21 avril 2017, à 18h, à l’Espace Usanii, à Nevers.

Passeur de mémoire L’espace Usanii a le plaisir d’accueillir le photographe Gérald Bloncourt pour une exposition mêlant poèmes, projection et photographies. Nous avons suggéré à Gérald de s’imprégner du territoire nivernais. Ainsi, Usanii a collaboré avec l’entreprise Danielson Engineering afin de permettre à l’artiste de produire une série inédite de photos en lien avec le territoire et en résonance avec ses anciennes photographies, pour préserver la mémoire du geste et des techniques ouvrières de l’entreprise.
Située au centre ville de Nevers,Usanii est implanté dans le quartier historique de la ville, et dispose d’un espace d’exposition de 100 m2 pour accueillir les artistes de renommée internationale. Le programme des expositions monographiques ou collectives est combiné à des rencontres et des événements, qui permettent au public d’accéder à l’actualité artistique.
Bibliographie :
Gérald Bloncourt, naît le 4 novembre 1926 à Bainet (Haïti), d’une mère française et d’un père guadeloupéen qui s’occupe d’une plantation de café. A Port-au-Prince, Gérald Bloncourt, jeune peintre, participe à la création du Centre en 1944 avec Dewitt Peters. Les premiers grands « naïfs » exposent au Centre ; la richesse de cette œuvre étonne certains critiques, dont André Malraux. Bloncourt milite aux côtés de Jacques-Stephen Alexis. Parmi les leaders de la révolution haïtienne de 1946, (Cinq Glorieuses) Bloncourt est arrêté et expulsé immédiatement d’abord vers la Martinique puis vers la France.
À Paris, il continue à peindre et devient reporter-photographe. Il poursuit cette carrière de photographe dès 1949 au journal L’Humanité et à L’Avant-Garde puis en 1958 devient reporter indépendant jusqu’en 1986, date à laquelle il retourne en Haïti à la chute de Duvalier. Il pratique ce métier durant plus d’un demi- siècle. Gérald Bloncourt collabore à de nombreuses publications, dont CFDT-Magazine, Le Nouvel Économiste, Le Nouvel Observateur, Options, Le Peuple, Regard, Syndicalisme hebdo, Témoignage Chrétien, La Vie Catholique et La Vie Ouvrière de la C.G.T.
Le photographe possède près de 200.000 clichés qui représentent un demi-siècle de mémoire photographique. Il témoigne de ses combats dans son Journal d’un révolutionnaire, publié aux Éditions Mémoire d’encrier en 2013.
Peintre, poète, photographe, écrivain, Gérald Bloncourt poursuit sa création qu’il qualifie lui-même de « créneaux ».

Informations complémentaires

Entrée libre.

Plus d'infos sur l'événement

Plus d'événements dans la même catégorie

Vous êtes actuellement hors ligne