La Suisse, qui n’a pas de côte, a sa marine nationale, Nevers, qui n’a pas de mer, a pourtant son équipage : Laurent Masson, dit « Le Capitaine », et Bruno Marande dit « L’Amiral ». Et ces deux artistes ont fait leur ce vers du poète Rafael Alberti « Il est des portes sur la mer que l’on ouvre avec des mots » en créant, il y a tout juste dix ans, leur compagnie pour enfants, « Capitaine des Mots ».

Capitaine sans bateau

Ils ont levé l’ancre il y a 10 ans. Laurent Masson, comédien compositeur, auteur et spécialiste de la musique à destination des enfants rencontre Bruno Marande, bassiste du célèbre groupe Blankass. Entre les deux, la même envie : « faire de la scène ».
Un premier spectacle, Je préfère vous écrire conte l’histoire d’un arbre à feuilles qui s’envolent et forment des histoires. Le spectacle se joue à la MACU, sillonne les théâtres parisiens et les festivals (dont Le Grand Bornand!) partout en France : « Ce spectacle a donné le nom de la compagnie, explique Laurent : j’étais un capitaine sans bateau je suis devenu Capitaine des mots ».

L’amiral, voyageur musical

Bruno Marande, lui sait jouer de tous les instruments (sauf le violon et le violoncelle) et débarque avec sa connaissance de l’harmonie : « Dans le spectacle, L’Amiral, c’est celui qui revient de loin, qui ramène des instruments de tous les pays et explique leur histoire aux enfants ». Une interactivité  avec leur jeune public que les deux artistes utilisent jusque dans la création : « Toutes nos chansons sont testées, on repère ce que les enfants y ajoutent et après ça seulement elles sont presque définitives, parce que nous laissons aussi beaucoup de place à l’improvisation ».

Artisans

Laurent et Bruno se définissent comme des artisans ; pas de contrats de production ou de tournées (ils sont restés déchirés dans les tiroirs) : « Tout ce qui concerne la culture auprès des enfants est presque exclusivement pédagogique. Nous, nous voulons aussi les emmener sur d’autres registres :  l’humour, le second degré, et en faire des acteurs du spectacle. C’est un peu en dehors des clous, mais c’est ce qui fait aujourd’hui notre renommée ! » Une envie de liberté (ne sont-ils pas marins!) qui s’exprimera bientôt au travers de contes… Mais ça, c’est une aventure dont nous vous parlerons plus tard !

inspirations

Brel : « le plus grand » (Le Capitaine) – Nougaro : « ses textes swing. Bleu, blanc, blues, le plus grand spectacle. Pas une note à jeter » (L’Amiral) – Michel Serrault : « Il sait tout faire sans jamais être là ! » (Le Capitaine) « Neil Young, Django Reihnardt » (L’amiral) « La certitude du crooner » (Le Capitaine) – Hemingway : « Le vieil homme et la mer, Il s’adresse vraiment à l’enfance ». (Le Capitaine)

Spectacle

Capitaine des mots fera une escale à la MCNA le 25 octobre prochain avec son spectacle Je préfère vous écrire.

http://maisonculture.fr/spectacle/capitaine-des-mots