On pensait avoir tout vu après l’équipe jamaïcaine de bobsleigh ou le représentant de l’Algérie en ski (JO Turin) eh bien non ! Koikispass a dégoté une entreprise encore plus perchée : Prisme Events, sise à Clamecy et fondée par un Nivernais, Joseph Mathieu qui notamment développe et commercialise des pistes de ski là où il n’y a aucune chance de voir la neige tomber.

En 2012, Joseph Mathieu qui travaillait dans l’innovation sportive décide de créer avec deux associés une société de développement et de commercialisation de réalisations dans le même secteur. Ce sera Prisme Events. Morvandiau de cœur, c’est Clamecy qu’il choisit : « Je voulais me rapprocher de mon Morvan et Clamecy offre des avantages certains : le prix du foncier, la qualité de la vie, même s’il y a des inconvénients notamment en matière d’infrastructure de transport. Mais, ajoute t-il, on peut tout quand on a la volonté ! ».

Bientôt une piste de ski à Nevers ?

D’abord spécialisée dans les sports de franchissement (comme le Parkour installé aux nouvelles halles de Paris, sport urbain popularisé par les Yamakasi) et le Mud Day, inspiré du parcours du combattant, Prisme Events a mis au point, en collaboration avec des universités, des centres de recherche et des ingénieurs, une piste de ski au revêtement qui n’utilise ni froid, ni énergie, dont un modèle a déjà été installé au sud de la Turquie : « Il y a une véritable appétence des professionnels de la montagne parce que c’est un équipement qui peut populariser le ski et parce que cela répond aux enjeux écologiques actuels ». Autre point fort de cet équipement : il permet la pratique du ski sans être soumis aux aléas climatiques…

Si aujourd’hui le ski artificiel est une niche dans le monde sportif, Joseph Mathieu est persuadé que demain :

« on installera des pistes de ski au milieu des villes, comme on voit aujourd’hui des terrains de football ».

Avis à nos élus locaux !

En parlant de foot, on ne vous a pas dit : Prisme Events  a conçu le village Euro 2016 de la Ville de Paris et, plus symboliquement, c’est aussi grâce à cette entreprise nivernaise que la coupe d’Europe descendra du ciel – comme le Petit Papa Noël. Oui, décidément y’a plus d’saison – sur le Stade de France !