Halloween, célèbre fête commerciale traditionnelle, est la seule soirée où vous pouvez emballer une pépette sorcière ou discuter avec un politique vampire : la trouille est à l’honneur ! Pour fêter ça, Koikispass a décidé de vous dégoter quelques histoires et lieux à découvrir pour vous filer une bonne dose d’adrénaline. Et tout ça s’est passé près de chez vous !

Le spectre du Sanglier dans la forêt de Lormes

Si vous vous baladez dans les environs de Lormes vous risquez de tomber sur deux choses exceptionnelles : la fibre (Lormes étant une ville connectée) et le spectre d’un sanglier réputé sanguinaire. Mais attention ça se mérite ! Pour croiser le très redouté fantôme (dont on fait mention dès le 19e siècle), il faut se rendre à Lormes, un jour d’orage et au crépuscule.

Prudence quand même car le spectre aurait dévoré le comte Amédée lors d’une chute de cheval, ainsi qu’un ermite du Morvan. C’est d’ailleurs cette fois-là qu’il fut surpris, tenant dans sa gueule les restes du malheureux solitaire. La dernière fois, on ne le vit que passer, courant après un cavalier enflammé… Et sinon c’est de la bonne ?

On a testé pour vous et…

On a cru apercevoir le cavalier enflammé mais c’était juste une voiture de gendarmerie. Quant au sanglier, le seul qu’on ait trouvé c’est au rayon frais du supermarché local (à 15€90 le kilo d’ailleurs, c’est pas cher!)

Partie à 3 au château de Lantilly

Si vous voulez vraiment vous faire peur, allez donc passer une nuit dans la chambre de Pernelle Grimaud au château de Lantilly qui propose des chambres d’hôtes. Seul bémol, la belle, âgée de 750 ans fut brûlée vive et a une fâcheuse tendance à ne pas vouloir le comprendre.

Résultat, la chambre en question n’est que rarement louée par les propriétaires qui ne manquent pas de prévenir les visiteurs que la nuit en tête-à-tête se termine souvent en nuit blanche à trois… Souffles, bruits de pas, table qui bouge et même couvertures arrachées soudainement du lit au milieu du sommeil, Dame Pernelle est si présente que même TF1 a  consacré un reportage entier aux phénomènes…

On a testé pour vous et…

On n’a rien entendu ni vu. Mais c’était l’après-midi parce que ça nous fait réellement flipper.

Le Poltergeist de La Machine

Les histoires de Poltergeist ne sont pas rares. Mais quand un adjudant de gendarmerie en est témoin, discute avec l’esprit frappeur et procède même à des enregistrements, on peut se dire que l’affaire est sérieuse. L’histoire commence en 1973 dans la chambre d’une adolescente de La Machine. Durant un mois, un esprit va communiquer avec les gens de la maison et les autorités : numéros du tiercé, rythme des chansons de Marie Laforêt, secrets intimes, le fantôme à réponse à tout, mieux que Wiki. Malgré les planques organisées par l’adjudant Bernard Guilbert, la présence de scientifiques sérieux (et d’autres pas), le phénomène ne fut jamais expliqué.

On a testé pour vous et…

on a essayé de retourner en 1973 mais ça marche pas.

Un maquis très occupé

A la sortie de Chaulgnes en direction du Grand Soury se trouve un chemin qui accède au Maquis Bernard sur le site de la fontaine de Vaux, fondé le 6 juin 1944, jour du débarquement américain en Normandie. L’endroit regorge d’histoires étranges et fait le bonheur des campeurs sauvages.

On raconte que certaines nuits, on peut y entendre les murmures des Résistants qui se regroupèrent ici avant de rejoindre les autres maquis, puis ensuite Nevers. A la fin des années 80, un soir d’orage, une bande d’adolescents qui s’y étaient rendus en voiture affirma avoir aperçu dans leurs phares un homme immense, poilu (à l’image des bigfoot réputés vivre dans les montagnes). Alors, nous avons voulu enquêter et après de multiples recherches, il n’était pas prévu dans la région de concerts de Demis Roussos… alors que penser ?

On a testé pour vous et…

On a essayé au début des années 90… et on a entendu des chuchotements… et on y est retournés et on a vu un grand mec poilu… c’était un hipster à vélo.

La gabare maudite

La Loire regorge de légendes de marins, comme celle de l’Île d’Amour où le cadavre d’une femme volage aurait été enterré ou celle de l’île de la crevée. Mais l’histoire la plus étrange demeure sans aucun doute celle de la salambarde fantôme. On raconte qu’au 18e siècle, un marinier du nom de Jacques Moineau, transportant de la faïence de Nevers pour le compte d’un marchand hollandais refusa d’accoster (on suppose qu’il était ivre) alors que le fleuve était en crue et défia ainsi la Loire. Au lieu-dit Maison Rouge, connu des marins pour ensevelir les embarcations dans des tourbillons créés par l’instabilité du sable que l’on appelle des marmites, la salambarde fut engloutie. Tous les passagers furent noyés par les eaux. Depuis, certains affirment que l’embarcation flotterait sur la Loire les nuits de crue…

On a testé pour vous et…

On a vu plein de bateaux sur la Loire.

Peur sur la ville

Pour ceux qui aiment le risque bien encadré, les Escape Games fleurissent à travers le monde. À Nevers, c’est ICOO games et events qui propose plusieurs scénarii qui vous conduiront à résoudre des missions en un temps imparti. Pour Halloween l’aventure se passe dans un hôpital psychiatrique où de nombreuses disparitions sont constatées. Une équipe d’enquêteurs est envoyée sur place pour faire la lumière. Le jeu se déroulera pendant 4 nuits accompagné de comédiens
professionnels, maquillage « effets spéciaux » et effets sonores. Plus d’infos sur https://icoo-nevers.fr

On a testé pour vous et…

En vrai, on n’a pas encore essayé le scénario agents secrets dans les rues de Nevers. Mais à voir la vitesse à laquelle les voitures remontent l’avenue du Général de Gaulle, il doit y avoir un paquet de James Bond

Les copains dabord

Rien de tel que des ruines pour se filer un petit coup de flippe le soir d’Halloween. Et rien de tel qu’une ruine disparue pour exalter les sensations. A Saint-Germain-des-Champs, vous ne trouverez nulle trace de château (certains historiens affirment qu’il n’a jamais existé). Par contre si vous vous rendez entre 23h et minuit entre le lieu supposé du Château de Chagnis et le château (bien réel celui-là) de Chagnas, vous risquez d’y faire la rencontre d’un équipage pour le moins anachronique, ou d’y entendre des cris de femmes et d’enfants. Il s’agit des deux seigneurs de ces deux châteaux qui avaient pour habitude de se rendre visite chaque jour entre 23h et minuit, à tour de rôle (l’histoire ne nous dit pas pourquoi). Néanmoins, récemment encore, plusieurs témoins ont aperçu et entendu les équipages de chevaux sillonner le chemin…

On a testé pour vous et…

On a entendu des bruits sourds sur le chemin et des bruits comme des sabots de chevaux… puis on a vu une vieille Twingo.

La porte de lEnfer ou l’Anbîme de Cervon

Si vous ne savez pas quoi faire de votre belle-mère le soir de la Noël vous pouvez : 1) L’emmener à la messe de minuit et 2) l’emmener en voyage à l’Anbîme de Cervon.

Comme les rave-party, la cavité de Cervon se trouve au milieu d’un pré, tout près de Marcilly. Et il paraît que l’enfer y fait la fête. C’est là que coule une source (qui rejoindrait le château de Lantilly) mais surtout que vivrait une vouivre, sorte de dragon ailé, comme dans Game of Thrones (ou Donjons et Dragons, selon la génération), veillant jalousement sur un trésor. D’autres témoignages récents font état d’un animal noir (mélange de hyène, chat et ours. La faute au glyphosate?) qui rôde et de cris d’animaux. Des spéléologues qui ont plongé dans la cavité ont eux remarqué des « empreintes étranges ». Alors Joyeux Noël !

On a testé pour vous et…

On n’a jamais trouvé le trou !

On fout les jetons même aux enfants !

Pour vous faire peur allez à La Maison ! Non pas la vôtre ni la mienne mais celle de la Culture… Si on a un temps pensé classer la médiathèque comme lieu qui fait peur, on vous donne rendez-vous à La Maison (le grand truc aux bords de Loire avec des affiches dessus) le 20 janvier 2020 pour un thriller théâtral de Martial Anton et Daniel Calvo Funes de la compagnie Tro-Heol. L’histoire d’une petite fille qui découvre un enfant enchaîné dans une maison abandonnée. Un spectacle de marionnettes tiré du roman Je n’ai pas peur de Niccolò Ammaniti à la fois inquiétant et fantastiquement captivant pour jeune public ; donc pour tout le monde…

On a essayé…

parce qu’on est des journalistes alors nous n’avons que des privilèges. Non ce n’est pas vrai. Mais on connaît le livre (parce qu’on est privilégiés ET cultivés).

Pour se faire une vraie frayeur… allez sur le net

Rendez-vous sur le site blog://urbex58.blogspot.com de Scotty Garnier ou sur sa page Facebook Urbex passion, ce jeune photographe nivernais explore depuis des années les sites abandonnés de la Nièvre et d’un peu partout. On appelle ça l’Urbex (exploration urbaine) : maisons abandonnées qui semblent encore habitées, centres commerciaux, châteaux à l’abandon, piscine de la Jonction… Même chose sur la chaîne Youtube d’un autre Nivernais, Benoit19.

A Nevers ils ont tantôt sillonné l’ancien supermarché Avenue Colbert, l’école Fénélon, ou les usines Lambiotte de Prémery. Le youtubeur s’est même essayé à dormir dans un hôpital abandonné. Alors envie de vous mettre à l’Urbex ? Attention toutefois comme le rappelle Benoît : l’entrée sur un site privé est une infraction et il y a trois règles à respecter : ne rien casser, ne pas forcer l’entrée et ne rien voler (Koikispass décline toute responsabilité en cas de violation de ces règles).

On a testé pour vous et…

Si on a du mal à se faire peur par écran interposé, on se laisserait bien tenter par l’aventure. Du coup on cherche une vingtaine de volontaires experts du combat contre les fantômes.

Cette liste est non exhaustive mais nous avons enlevé quelques expériences effrayantes comme faire la queue au guichet de la Préfecture, essayer de joindre son opérateur mobile ou regarder BFM TV.  Quoi qu’il en soit toutes ces histoires sont vraies… sauf une (à vous de la découvrir). Les bonnes réponses sont à adresser à la rédaction. Mais on ne peut pas assurer qu’il y ait quoi que ce soit à gagner, même pas des bonbecs, les temps sont durs et les caries dentaires, ça coûte une blinde si on n’a pas une bonne mutuelle…