Metallica – Hardwired… To Self-Destruct

Un disque à écouter à fond pour souhaiter de joyeuses fêtes à vos voisins.

Dès les premières notes de Hardwired, le ton est donné. Le son rugueux des four horsemen se fait clairement ressentir, bien loin des productions aseptisées que l’on retrouve bien trop souvent – y compris dans le metal. Un album dans la lignée du précédent opus, Death Magnetic, c’est à dire prenant le meilleur des deux mondes de la carrière de Metallica :
le thrash sans fioriture des premiers album et les expérimentations
de la deuxième partie de vie du groupe. Bref, c’est du tout bon !