A Courcelles, près de Varzy, l’auteur du Tour du Monde en 80 jours a donné son nom à une école d’un autre genre qui mise sur l’exploration de soi. L’école Verne, installée gracieusement dans les locaux de l’ancienne école fermée en 2011 applique une méthode bien connue, celle de Maria Montessori et accueille aujourd’hui 9 enfants de 3 à 9 ans encadrés par une une maman- professeur- directrice, Ludivine Augé.

La pédagogie Montessorri, comment ça marche ?
(DR Michel Chevalet)

La méthode part d’un enseignement simple : pour réussir, il faut se tromper. « La méthode Montessori, explique Ludivine, encourage l’enfant à analyser lui-même ses échecs pour trouver les solutions ». Dans les faits, l’école s’adapte au rythme d’apprentissage de l’enfant « Au lieu de distiller un enseignement, nous incitons les élèves à apprendre par eux-mêmes ».

Le droit de ne pas apprendre

C’est le rêve de tout élève de s’entendre dire : « tu ne veux pas apprendre les maths, c’est bien, tu le feras plus tard ». Pour Ludivine « l’important est surtout que l’élève développe sa curiosité et sa réflexion en fonction de ce qu’il se sent capable d’apprendre. Nous privilégions les temps d’échange, le matin et le soir pour voir, ensemble, ce que l’on peut améliorer mais surtout la capacité d’adaptation des enfants ».

Enfant roi ? (DR Françoise Dolto)

« Non » répond Ludivine. L’école, bien que hors contrat de l’Education Nationale, est soumise à la visite d’un inspecteur. « Nous devons malgré tout respecter un référentiel de l’Education Nationale. Mais plutôt que d’apprendre, par exemple l’histoire des gaulois dans les livres, nous préférons les emmener sur les traces des Gaulois ».

Et après ? (DR Marc Lévy)

Officiellement pour l’Education Nationale, les écoles alternatives sont les bienvenues. Officieusement, car la récente loi d’avril 2018 sur les conditions de création d’une école (avoir enseigné 5 ans dans l’éducation nationale, résider depuis 10 ans…) montre que du côté des ministères, on n’aime pas trop être contestés dans les méthodes. Pourtant les résultats sont là : l’évaluation réalisée avant l’entrée en collège (aucun collège Montessori n’existe) démarque des élèves plus curieux, avec un niveau d’apprentissage supérieur. « Les élèves sont plus créatifs, plus inventifs et savent que leur opinion compte et respecte beaucoup plus celle des autres et font généralement de grandes études ».

Des élèves prestigieux

• Jacky Kennedy

• les princes d’Angleterre Harry et William

• Georges Clooney

• Jeff Boss, créateur d’Amazon

• Katharine Graham, propriétaire et éditeur du Washington Post

• Bill et Hillary Clinton

• Larry Page et Sergey Brin, les fondateurs de Google…

Infos +

à la rentrée de septembre l’école Verne accueillera des enfants de 9 à 12 ans. Renseignements : 06 47 83 37 98 ou https://pedagogieverne.wixsite.com/notre-ecole

Frais de scolarité de 160 € à 260 € par mois