Black Mountain – IV

Anachronisme géant, Black Mountain irrigue notre XXIème siècle de sa musique issue du fin fond des années 1970. Des guitares saturées et épaisses d’un Led Zeppelin aux nappes aérées d’un Pink Floyd avec au passage le psyché des années 1980 –
la réverb dans la voix semble d’époque ! – les cinq Canadiens aiment brouiller les pistes. Chaque chanson met en place son petit monde, et puise ses inspirations dans un nombre incalculable de pans de la pop culture sans jamais se planter. Tantôt délicieusement kitsch, tantôt diablement rock ou au contraire totalement planant (on se sent pousser des pattes d’eph’) IV est une fois de plus un bon cru.