Depuis la sortie de son premier chef d’oeuvre, Toy Story, en 1995, le studio Pixar a fait du chemin et s’est imposé comme la référence dans l’animation en images de synthèse.

Bien que racheté par Disney en 2006, Pixar a toujours su se démarquer de ses concurrents grâce à la qualité de ses histoires, qui savent à la fois parler aux enfants et aux adultes en traitant des thématiques plus matures que les autres films d’animation. A l’occasion de la sortie de Coco à la fin du mois, retour sur les plus belles réussites du studio.

LA TRILOGIE TOY STORY

Réalisé par John Lasseter et Lee Unkrich / 1995, 1999 et 2010

Que font les jouets quand les enfants ne sont pas là ? Sur cette idée de départ géniale, John Lasseter va créer ce qui sera l’ADN de Pixar : le rapport à l’enfance et le passage inévitable à l’age adulte et tous les boulversements qui l’accompagnent. Une trilogie qui suit le jeune Andy et ses jouets, qui ont peur de perdre leur place dans son cœur au fil du temps. Trois chefs d’œuvres à la fois drôles et poignants qui rassemblent l’ensemble des thèmes chers au studio.

LES INDESTRUCTIBLES

Réalisé par Brad Bird / 2004

Quand Pixar fait appel au réalisateur du Géant de Fer pour mettre en scène les aventures d’une famille de super héros, ça donne tout simplement l’un des meilleurs films du studio. Inspiré par les thématiques de Watchmen, le classique d’Alan Moore, Les Indestructibles nous présente un monde où les super héros ont été contraints de dévoiler leurs identités secrètes et de vivre sans utiliser leurs pouvoirs.

A travers un film d’aventure et d’action absolument étourdissant, Brad Bird livre un chef d’oeuvre du genre et n’oublie pas d’être touchant.

VICE-VERSA

Réalisé par Pete Docter / 2015

Après avoir réalisé les excellents Monstres et Cie et Là-Haut, Pete Docter va nous faire voyager dans l’esprit d’une jeune adolescente avec Vice-Versa. Un concept original, puisque les émotions de  Riley se retrouvent incarnés à l’écran sous la forme de personnages que sont Joie, Peur, Colère, Dégoût et Tristesse. Poussant la problématique du passage difficile à l’âge adulte dans ses derniers retranchements, cette aventure haute en couleurs nous plonge véritablement dans la psychée d’une adolescente en crise, tout en restant totalement ludique et compréhensible pour le jeune public. Un tour de force magistral qui prouve définitivement que Pixar est un studio à part dans le monde de l’animation.