Ericq Valvin : architecte du territoire

A la tête de l’atelier Arkedif à Nevers, dont il vient d’inaugurer le nouvel espace de travail, Ericq Valvin se tient éloigné de l’image traditionnelle, très cliché, de l’architecte distant et mégalomane. Il préfère défendre une certaine idée du territoire et de la ville et encourager la reconquête des espaces, bâtis ou non, laissés en friches. Ericq Valvin reçoit ses visiteurs dans son atelier très lumineux de la rue Marguerite Duras à Nevers. En 1958, le bâtiment a abrité le tournage d’Hiroshima mon amour, un film d’Alain Resnais d’après le roman de Marguerite Duras. Alors que les lieux étaient inhabités depuis des années, Ericq Valvin les a réhabilités en...

Lire la suite