Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Après la Star Ac’, la Stage Ac’ 

L’Isat, l’un des hauts lieux de l’enseignement supérieur à Nevers, deuxième ville universitaire de Bourgogne derrière Dijon / Photo par Romain Liger pour Koikispass

Le Crédit Agricole, Nevers Agglomération et Koikispass coorganisent la première édition de la Stage Académie le 24 mars prochain. Pas question ici de pousser la chansonnette, mais bien de mettre en avant ses qualités et ses compétences lors d’un job dating XXL. La journaliste Manon Gayet a interrogé Christophe Lasserre, chef du service de l’enseignement supérieur de Nevers Agglomération.

Qu’est-ce qui a inspiré la Stage Académie ?

Christophe Lasserre : À l’origine, l’initiative vient de la caisse locale du Crédit Agricole, qui dispose d’un bon réseau d’entreprises. L’agglomération a pour sa part la capacité de mobiliser les étudiants. L’idée de travailler conjointement a donc fait son chemin. Notre constat est simple : d’un côté, des étudiants nivernais nous disent ne pas trouver de stages et méconnaître les entreprises du territoire ; de l’autre, les entreprises rencontrent des difficultés à trouver des stagiaires et des alternants. Nous souhaitions organiser un événement pour qu’ils puissent se rencontrer.

Comment cette première édition va-t-elle se dérouler ?

La Stage Académie, dont le nom s’inspire volontairement d’une célèbre émission de télé-réalité, aura lieu à l’hôtel Mercure de Nevers le temps d’une soirée. Trente entreprises (SNCF, Crédit Agricole, Veolia, Pôle Magny-Cours…), avec pas moins de 300 offres de stages, d’alternances et d’emplois, seront présentes. L’occasion pour nos quelque 3 000 étudiants de les rencontrer ! On n’a jamais vu un tel événement à Nevers. Pendant trois heures, les étudiants pourront convaincre les recruteurs lors de sessions de cinq minutes, façon job dating. Nous organiserons également un bref atelier de coaching pour ceux qui le souhaitent, car parler de soi et présenter son CV en si peu de temps n’est pas un exercice facile.

Nevers est la deuxième ville étudiante de Bourgogne, derrière Dijon. Quelles actions comptez-vous mener pour renforcer cette position ?

Les étudiants étaient moins de 2 000 il y a cinq ans. Ils sont désormais 3 000. Nous organisons à l’automne le Salon des étudiants, qui accueille environ 800 personnes chaque année, dans le parc Roger-Salengro. Pour la première fois cette année, nous allons organiser un bal de promo à l’américaine. Une semaine après la Stage Académie, nous avons prévu un tournoi de touch rugby (un dérivé du rugby sans plaquage ni contact violent, Ndlr) avec des équipes étudiantes. Augmenter le nombre d’étudiants à Nevers est une bonne chose, mais la restauration, les événements et les infrastructures doivent suivre.

Quels sont les atouts du département en matière d’enseignement supérieur ?

L’École supérieure d’arts appliqués de Bourgogne (ESAAB) et l’Institut supérieur de l’automobile et des transports (ISAT) drainent énormément de monde. Il est intéressant de noter que seulement 5 à 8 % de leurs élèves viennent de la Nièvre. Nous avons aussi un IUT informatique qui a ouvert récemment à Nevers. Sur les 28 étudiants, 15 sont neversois, les autres viennent d’ailleurs. De manière générale, plus de dix filières ont ouvert leurs portes ces dernières années : une classe de première année de médecine, une filière ressources humaines… Une école de psychomotricité va également ouvrir en septembre. Sans oublier que nous accueillons le plus grand campus connecté de France. Ce bâtiment fibré dispense plus de 7 000 formations en ligne à des étudiants aux besoins spécifiques : personnes en situation de handicap, sportifs de haut niveau… Ils n’auraient pas fait d’études supplémentaires sans ce dispositif.

Quels secteurs embauchent le plus de jeunes dans la Nièvre ?

L’industrie a une vraie attirance pour les jeunes diplômés. C’est sans doute le secteur qui s’est le plus structuré ces dernières années. Depuis quelques années, on remarque aussi l’attrait des start-up et autres entreprises innovantes pour des profils commerciaux et techniques.

Infos pratiques : la Stage Académie, jeudi 24 mars de 17 h 30 à 20 h à l’hôtel Mercure, quai de Médine, Nevers. Entrée libre. Plus d’infos sur stage-academie.com

Manon Gayet

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail