Au ruban rose, c’est une boutique destinée aux femmes atteintes de cancer : lingerie, cosmétique, perruques, prothèses… Une première à Nevers dans une atmosphère volontairement féminine et très professionnelle.

Malade peut-être, mais femme avant tout !

En passant rue Ferdinand Gambon, difficile de deviner ce qui se cache derrière les grandes vitrines colorées : « Je voulais un endroit cosy qui ne ressemble pas à un cabinet médical ou à un magasin traditionnel », explique Emmanuelle Muscat-Blot, créatrice et gérante de la boutique. Le mélange mi-romantique, mi-impérial est un parti-pris. Tout comme les petites alcôves destinées aux essayages de lingerie ou de perruques.  Une réponse bienveillante à l’angoisse de vouloir rester « belle et féminine » malgré la maladie.

Au Ruban Rose, 12 rue Ferdinand Gambon • www.au-ruban-rose.fr

La passion de l’humain

Tout a commencé en 2010. Visiteuse médicale, Emmanuelle est diagnostiquée d’un cancer à 38 ans : « Immédiatement je me suis rendue compte qu’il n’existait pas de structure adaptée. Il fallait courir d’un professionnel à l’autre en plus de l’acceptation de la maladie qui est une véritable épreuve ». Forte de son expérience, elle décide en 2016 de créer Au Ruban Rose : « L’humain me passionne et mon expérience me permet d’apporter une aide véritable. Je sais ce que ressentent les femmes qui viennent ici. J’ai vécu leurs angoisses, l’appréhension de perdre ses cheveux, le désespoir de les voir tomber… ».

Aujourd’hui, Au Ruban Rose est un modèle unique : « C’était important pour moi de créer cette structure. Il y a un véritable besoin. Et le premier besoin pour les femmes qui apprennent qu’elles ont un cancer ou devront subir une mastectomie (ablation d’un sein) est d’échanger pour apprendre à vivre avec leur nouveau corps ». Et Au Ruban Rose, l’accueil et l’échange n’ont pas de prix !