Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Auhm et la Chênaie, la crème des cosmétiques nivernais

Cécile Taminau est la fondatrice de Auhm, marque de cosmétiques 100 % naturels et fabriqués artisanalement à Nevers / Photo par Romain Liger pour Koikispass

Fabriquer des produits cosmétiques novateurs, naturels et écologiques. Deux marques nivernaises, La Chênaie et Auhm, ont relevé le défi. La première est issue d’un grand groupe familial, la seconde est artisanale. Deux styles pour se sentir bien dans sa peau.

Quel est le point commun entre un fût de chêne et une crème anti-âge ? Aucun, excepté pour le groupe Charlois, le spécialiste nivernais du chêne implanté dans le village de Murlin. Depuis plus de 300 ans, la famille Charlois fait pousser des arbres, notamment pour les besoins de son activité de tonnellerie.
L’aventure des crèmes La Chênaie a débuté il y a quelques années lorsque Sylvain Charlois, le président du groupe, se pose la question : et si les bienfaits du chêne sur le vieillissement du vin fonctionnaient aussi sur les humains ?

Après des recherches cosmétologiques autour de l’écorce, du bois et de la feuille de chêne, les essais sont concluants. Dès 2016, le brevet est déposé.
« Cela peut paraître étonnant, mais personne n’y avait pensé avant ! », se réjouit Muriel Brégou, la directrice générale.
Une gamme anti-âge naît alors en 2016. Puis, en 2019, une gamme à la sève de chêne est développée. À chaque fois, le succès est au rendez-vous, en respectant les mêmes valeurs écologiques et locales. « Nous n’abattons jamais un arbre pour confectionner un produit cosmétique. Nous récupérons les arbres utilisés en merranderie [la confection des lattes de tonneaux, NDLR] pour la cosmétique », précise Muriel Brégou. Dans le même esprit, les packagings sont recyclés et les produits possèdent une très haute teneur en ingrédients naturels. La nouveauté de cette fin 2022 : une nouvelle gamme développée à partir des substances actives des bourgeons de chênes, à destination des peaux matures.

Rien de magique, que du naturel

Très loin des grandes équipes de chimistes de La Chênaie, la marque Auhm est celle d’une seule femme. À 17 ans, Cécile Taminau a une révélation : elle sera formulatrice dans la cosmétique. Après un master en chimie, la jeune femme réalise son rêve en travaillant dans le laboratoire de recherche et de développement d’une gamme de soins. Cécile Taminau devient ensuite maman et laisse de côté son métier. Deuxième grossesse et deuxième révélation : les cosmétiques pour jeunes mamans sont peu adaptés à ses besoins. « Je voulais quelque chose de très ‘‘cocooning’’. J’ai eu alors l’idée de créer Auhm », raconte l’entrepreneuse. Auhm est d’ailleurs l’acronyme de « à une heure du matin », citation d’un poème de Baudelaire mais aussi clin d’œil aux horaires décalés des femmes enceintes et des jeunes mamans.

Si les produits, 100 % naturels et fabriqués artisanalement à Nevers, sont compatibles avec la grossesse, ils s’adressent à tous. En revanche, ils ne promettent rien de magique, si ce n’est du naturel et du bien-être issus d’une fabrication professionnelle et artisanale. « Il ne faut pas croire les publicités qui promettent le rajeunissement ou la disparition des vergetures. Je ne veux pas alimenter cette tendance qui dénigre les marques du temps », relève la créatrice. Pour l’hiver, Auhm propose la découverte de ses produits avec des pochettes contenant un mini-savon, du beurre démaquillant et un baume pour le visage. Parce que vous le valez bien…

Infos pratiques : plus d’infos sur lachenaie.com et auhm.fr

Virginie Jannière

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail