Denis Thuriot, Maire de Nevers, l’a annoncé lors de ses voeux 2016 : un grand chantier de réhabilitation de la ville de Nevers est sur le point d’être lancé, via un appel d’offre national. Toutefois depuis un an, un architecte neversois s’est déjà prêté à l’exercice. Une partie du résultat se trouve sous vos yeux !

Un projet pour les Nivernais fait par des Nivernais

Depuis bientôt 30 ans, Ericq Valvin et ses équipes de l’atelier d’architecture Arkedif travaillent leur vision de l’architecture. Toutefois, c’est le citoyen plutôt que l’architecte qui a donné l’impulsion du projet Rêve de Loire. Une vision un peu folle dont l’ambition est de moderniser l’architecture urbaine de Nevers, et dont vous pouvez retrouver le détail sur www.reve-de-nevers.com.

Et Nevers renoue avec la Loire

L’objectif du projet initié par Ericq Valvin et ses équipes, c’est de replacer la Loire au centre de Nevers. Cela s’inscrit dans une démarche de qualité de vie qui permettra à tous les Neversois de bénéficier d’un cadre de vie amélioré grâce à des espaces aménagés spécialement pour eux, en accord avec les méandres du fleuve ligérien.

Un projet réaliste et concret

Cette vision d’un lien entre le Palais Ducal et la Loire, faisant évoluer le profil des bâtiments de la Maison des Syndicats et de la Maison de la Culture n’est pas nouveau. Il a même presque une cinquantaine d’années. Simplement ici, il ne s’agit pas simplement d’une vision d’architecte, mais d’un projet concret, réaliste et chiffré. Il a ainsi été pensé dans les contraintes du budget de la ville de Nevers. Chaque matériau, chaque compétence a été calculé, se basant sur l’intervention d’entreprises du cru. Un projet local, qui entraînerait donc des retombées économiques tout aussi locales.

Un rêve de Loire partagé, dont on espère qu’il deviendra réalité.

Plus d’infos sur www.reve-de-nevers.com