Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Cadeaux de seconde main et de premier choix à la recyclerie seconde vie

L’équipe de la recyclerie Seconde Vie à Fourchambault / Photo par Romain Liger pour Koikispass

À la recyclerie Seconde Vie, on trouve pour pas cher déco, jouets et autres cadeaux. Fondée en 2015 par la fougueuse Aurore Girard, l’association qui crée de l’emploi et du sourire a trouvé à Fourchambault un lieu pour s’épanouir. Quitte à devoir, succès oblige, pousser un peu les murs…

Des décorations de sapin à quelques centimes, des peluches ou des dînettes à moins de dix euros, des jeux de société (y compris vintage et donc introuvables en magasin !), des hauts à paillettes à bas prix pour s’habiller festif et même des sacs « upcyclés » entièrement faits main pour douze euros… À la recyclerie Seconde Vie à Fourchambault, il est possible de trouver des articles de Noël sans sacrifier son budget ni ses convictions écologiques.

Aurore Girard, fondatrice de la recyclerie, le confirme : « Nous avons tous types de clientèle, du RSA à l’antiquaire : des gens viennent parce que la vie est dure, d’autres parce qu’ils veulent consommer autrement. » Et le souci écologique ? « Oui, les gens nous le disent. » En effet, pourquoi mettre plus cher dans un jouet qui va occuper les enfants pendant quelques semaines à peine et continuer d’alimenter le circuit infernal « fabrication à l’autre bout de la planète dans des conditions parfois douteuses + transport + stress des rayons bondés » quand on peut faire quelques économies en offrant un jouet de seconde main et contribuer à une consommation responsable ?

L’envie de faire quelque chose de bien

Car choisir de faire ses achats en recyclerie, ce n’est pas seulement faire plaisir à ses finances : c’est également contribuer à une entreprise à taille et à enjeu humains. C’était d’ailleurs le but lorsque Aurore Girard a ouvert sa recyclerie en 2015 « d’abord dans un entrepôt de 350 m2, puis dans 500 m2, avant de déménager ici… et nos 850 m2 sont déjà trop petits ! » Son idée ? « Créer et faire quelque chose de bien. Une cousine en Picardie m’a dit : tu devrais faire comme moi et ouvrir une recyclerie. Quand je me suis lancée, je me suis tout de suite sentie à ma place. »

Autour d’elle : trois salariés, un de plus qui arrive en janvier en contrat d’insertion, quatre bénévoles, des stagiaires envoyés par la mission locale, des jeunes de l’IME de Marzy… La recyclerie fonctionne certes sur un modèle familial – « on n’est pas une usine ! », martèle Aurore – mais il n’empêche qu’elle crée de l’emploi, du lien social et de l’activité. Entre les dons et les vide-maisons, l’association ne chôme pas pour trouver, sélectionner, astiquer et vérifier chacun des articles (du petit bijou au mobilier) que l’on peut trouver dans les trois salles de l’entrepôt. Le jour de notre visite, c’était très calme, le rush avait déjà eu lieu… Mais, d’après Aurore et les membres de son équipe, il n’est pas rare de voir entre 60 et 80 personnes par jour.

Ce qu’il faudrait à Aurore ? « Encore plus de notoriété, plus de monde ! », car Seconde vie ne demande qu’à se développer sur son modèle vertueux. Le sourire et la conviction d’agir pour un monde meilleur en prime : n’est-ce pas là le véritable esprit de Noël ?

Infos pratiques : Recyclerie Seconde vie, 49B, route de Nevers, Fourchambault. Fermé lundi et dimanche. Tél. : 06 58 85 45 54

Emmanuel de Jésus

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail