Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Fabien Anthonioz : bien dans son basket !

Depuis quatre ans, Fabien Anthonioz, 40 ans, est le coach de l’équipe de basket de La Charité-sur-Loire, qui évolue en Nationale 1. Passionné par le sport, mais aussi par les gens, Fabien a su imposer, en douceur, sa philosophie de jeu à ses joueurs, aux dirigeants, aux bénévoles, aux supporters, à tous ceux qui aiment le basket et le beau jeu. 

Il est 12h30 ce lundi de mars. Le centre sportif Georges-Picq résonne des crissements du chaussure sur le parquet, rythmés par les rebonds des ballons. Ils sont neuf sur le parquet à écouter attentivement les consignes du coach Fabien. C’est plutôt la bonne ambiance. Des visages, des sourires, de la sueur….  Un esprit d’équipe, une ambiance familiale, chère au coach Anthonioz qui effectue sa 4ème saison sous les couleurs charitoises. « Avec La Charité, c’est ma première expérience de coach titulaire. Dans les différents clubs où je suis passé avant, j’étais assistant, sur le papier. Dans certains cas, je faisais le job de titulaire, comme à Brest, en Pro A ». 

La passion du sport

Avant La Charité, Fabien Anthonioz a eu plusieurs vies avec le sport comme trait d’union. Il y a eu le foot avec les copains, le judo puis le basket…. « Je suis de Dijon et à Dijon, il y a la JDA qui évoluait, et évolue toujours, en Pro A. Un samedi soir, dans les années 90, nous sommes allés voir un match avec mes parents et mon frère. Le dimanche matin, on était sur le playground avec un ballon de foot. C’est là que tout a commencé ». Une révélation donc. Fabien intègre les équipes de jeunes de la JDA. Assidu, pugnace et passionné, il comprend malgré tout qu’il ne fera pas carrière en tant que joueur. Qu’à cela ne tienne. « J’ai commencé à entraîner dès l’âge de 14 ans. Toutes les catégories, du baby basket aux équipes de jeunes. J’ai passé mes diplômes et rencontré des personnes qui ont compté pour moi comme Jimmy Verove, joueur de la JDA et champion d’Europe avec Limoges en 1993. Son père entraînait l’équipe de Brest, alors en pro B ». 

Petit à petit, l’oiseau fait son nid. 

Entre la JDA et La Charité, Fabien a fait ses gammes dans plusieurs clubs professionnels. Brest, Besançon, Boulogne-sur-Mer, La Châtre… de la Nationale 2 à la Pro A en passant par la pro B, Fabien append doucement, mais sûrement. Un à un il gravit les échelons, s’aguerrit au coaching, à la stratégie, à la gestion d’un groupe de joueurs. « En trois années passées à Brest, j’ai acquis 10 ans d’expérience au contact de Yves-Marie Vérove avec notamment une montée en Pro A et un quelque 17 victoires consécutives lors de la saison 2004-2005. Un record qui tient encore aujourd’hui . A Boulogne-sur-Mer, la politique était d’intégrer le plus possible les jeunes, de leur donner du temps de jeu. J’ai voulu garder cet état d’esprit à La Charité ». 

Une ville, un club, des hommes. 

En fin de contrat après son passage à Boulogne, Fabien Anthonioz fait acte de candidature auprès de La Charité alors pensionnaire de N2. 28 candidats sont en lice. Il est retenu. « Le côté bourguignon ». Fabien s’est fait un nom dans le milieu du basket hexagonal. A l’issue de sa première saison, il fait monter le club en N1. Une performance remarquable. « Nous sommes l’un des plus petits budgets de N1. Comme à Boulogne, je mise sur les jeunes qui sont en quête de temps de jeu. Je ne leur vends pas du rêve. Le temps de jeu qu’il ont à La Charité, ils ne l’auront nulle part ailleurs ». Des jeunes, un esprit d’équipe, un effectif athlétique, un jeu offensif (entre 90 et 95 point de moyenne par match), des joueurs concernés et acteurs du jeu font du club de La Charité l’un des 10 meilleurs clubs de N1 sur 28 avec un des plus petits budgets. « Je fais en sorte de recruter des joueurs dont l’état d’esprit va coller avec le mien, avec ce que j’ai envie de développer. Après, tout est question de confiance, dans un sens comme dans l’autre ». Et ça fonctionne plutôt bien !

« Je fais en sorte de recruter des joueurs dont l’état d’esprit va coller avec le mien, avec ce que j’ai envie de développer. Après, tout est question de confiance, dans un sens comme dans l’autre »

Profil :

Fabien Anthonioz, 40 ans
Né à Dijon

Parcours entraineur :
1998 – 2003 : JDA Dijon (équipes de jeunes)
2003-2006 : Etendard de Brest (champion pro B et montée en pro A)
2006-2008 : Besançon Basket Comté Doubs
2008 – 2015 : SOMB Basket club de Boulogne-sur-Mer (Chamion proB et montée en pro A)
Depuis 2015 : La Charité Basket (montée en N1)

Formation :
CFA du sport / BE1 Basket
UFR Staps / DEUST / BEESAPT
Licence Management du Sport
DU Préparateur physique.

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail