TEXTE : EMMANUELLE DE JESUS ET ANTOINE GAVORY

Saint-Bonnot, Nièvre « Le seul endroit où je me sente chez moi ». C’est là que Jacques Tréfouël a créé en 1999 avec l’écrivain Daniel Hénard Les Films du lieu-dit, la première maison de production sise en Bourgogne, se consacrant au patrimoine de la région et particulièrement de la Nièvre. Une histoire d’amour née après la guerre lorsqu’il venait passer ses vacances ici, chez ses grands-parents.

Une figuration sur un tournage en 1948 alors qu’il a 7 ans, donne à Jacques Tréfouël le déclic : il fera du cinéma. D’abord assistant-réalisateur dans les années 60, il intègre l’ORTF en 1971. « On m’a appelé un vendredi matin pour me demander si j’étais libre le lundi suivant pour une nouvelle émission de Claude Santelli, c’est avec lui que, durant 4 ans, j’ai appris mon métier ». Il y fait ses premières armes à la télévision qu’il ne quittera plus. A l’explosion de l’ORTF, en 1974, il continue à travailler pour TF1, Antenne 2, FR3 et le 4 janvier 1975, il débute le tournage de sa première fiction : Un voyage en Province , avec Suzanne Flon et « son frère de coeur », Henri Virlojeux. Un premier coup de manivelle qu’il choisit de donner à Nevers…

virlogeux_trefouel_automne1980_Thiers_Tournage_LaVilleNoire

S’ensuivent des films, mais surtout des rencontres : de ses débuts aux côtés de Pierre Brasseur, Maurice Ronet, Virlojeux, Galabru, Daniel Gélin et Tsilla Chelton pour le long métrage Les eaux dormantes, Catherine Frot pour Le Père Noël revient en guerre en 1981, tourné à Saint-Pierre le Moûtier, un épisode de la série L’ami Maupassant…

Puis en 1994, avec Daniel Hénard, cosigne l’album Achille Millien, passeur de mémoire. Ensemble ils vont alimenter les Archives Audiovisuelles du Nivernais. Viendront aussi : Colette premier opus de l’excellente série de Bernard Rapp Un siècle d’écrivains, suivie de Jules Renard, Alain Fournier, puis Le flottage du bois, les nourrices du Morvan avec Le lait des autres, puis des films documentaires : Simenon, Vauban, Vieuchange, Pergaud, Loupot, Alain Fournier et Genevoix, la mort de près en 2014. A 74 ans, Jacques Tréfouël ne compte pas s’arrêter et d’autres projets sont déjà en route pour la télévision… mais silence sur le plateau : ceci est une autre histoire.

Tous les DVD des Films du lieu-dit peuvent être commandés sur le site www.lesfilmsdulieudit.com.