Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

J’ai essayé la marche nordique, et c’est bien !

Rémi Sainjon © Stéphane Ebel

Il paraît que c’est dans l’air du temps, que c’est à la mode de marcher avec des bâtons. On appelle ça la Marche Nordique. Une autre façon de marcher. 

Sortie de bureau, quelques minutes de bouchons (on est à Nevers) et direction l’étang de Niffond pour une sortie marche nordique avec le spécialiste en la matière Rémi Sainjon. à cette heure de la journée, la lumière est rasante, le soleil semble se poser doucement sur l’eau. Il fait bon. Un temps idéal pour marcher et transpirer un peu. Rémi arrive à son tour. Tenue de sport de rigueur, alors que moi j’ai opté pour une tenue de marche. Même si j’ai l’habitude de marcher, je suis un débutant avec un passé de sportif. Rien comparé au CV de Rémi, mais je suis du genre à relever les défis. 

La Marche Nordique, c’est quoi ? 

Après les salutations d’usage, Rémi s’emploie à m’expliquer ce qu’est la marche nordique. Une discipline venue du froid, de Finlande exactement. Les skieurs de fond finlandais ont eu l’idée de cette marche avec bâtons quand il n’y avait pas de neige pour s’entraîner l’été. Le décor est planté, il n’y a plus qu’à planter le bâton. Rémi me présente les bâtons qui vont m’accompagner durant les quelque 4 ou 5 kilomètres qui nous attendent. Première surprise, ils sont super légers. La deuxième viendra en marchant. Les bâtons sont pour la plupart faits de carbone et de fibre de verre, ils sont dotés d’une poignée (en liège c’est mieux) et d’un gantelet dont l’usage s’avèrera indispensable tout au long de la marche. Rémi me prodigue les conseils de base en bon pédagogue. J’écoute, même si je meurs d’envie de rentrer dans le vif du sujet et peut-être dans le dur… Une séance, c’est d’abord un réveil musculaire, puis la marche avec une pause, et des étirements. Du sérieux quoi. 

En route, ou plutôt en chemin ! 

Main droite et pied gauche, pied gauche et main droite. Incliner le bâton, le planter bien en arrière de sa hanche pour prendre appui et envoyer une impulsion. Ouvrir la main, lâcher le bâton, puis le planter de nouveau. Penser à synchroniser ses mouvements. Pas évident. Alors que ça a l’air si facile quand je regarde Rémi qui, lui, a un œil sur chacun de mes mouvements. “On va appuyer un peu me dit-il”. Je ne dis rien et acquiesce. Ce qu’il m’a dit est vrai. Les efforts se ressentent jusque dans les triceps. ça chauffe, mais ça fait du bien. J’oublie les bâtons et ne pense qu’à marcher et prendre du plaisir. Les jambes suivent, les bras aussi. Sans trop d’effort j’ai l’impression de marcher vite, mais à mon rythme. Les encouragements de Rémi et ses compliments me donnent des ailes. Les bâtons sont mes compagnons, le prolongement de mes bras et un formidable soutien pour les jambes. 

Les vertus de la marche nordique

à mesure que nous marchons, l’allure se stabilise à une vitesse soutenue, mais largement tenable. Avec les bâtons, c’est tout le haut du corps qui travaille doucement mais sûrement. Les épaules, les bras, les trapèzes, la sangle abdominale, les pectoraux. La discipline est recommandée, en pratique douce, en rééducation des membres inférieures, pour gagner en capacité respiratoire, en réparation / rééducation après une mammectomie… Bref on a tous à y gagner. Perso, j’investis dans des bâtons ! 

Marche Nordique ©  AUFORT Jérome

La tenue

La tenue sera orientée sportive mais doit surtout permettre aux pratiquants de se sentir à l’aise. Les chaussures auront leur importance, elles ne doivent pas être montantes et de préférence avec quelques crampons.

Un certificat médical est demandé pour la première adhésion.

Pour essayer la marche nordique Ufolep avec Multimarche58 comme club principal à Nevers : http://multimarche58.e-monsite.com

Bio express

Rémi Sainjon, 55 ans : membre du comité directeur de l’ufolep 58, animateur et formateur des animateurs pour l’ufolep, membre de la commission nationale de développement de la marche nordique pour l’Ufolep. Compet’ aux couleurs de Morvan Oxygène, j’ai remporté en 2018 les 24h marche nordique à Bourg-en-Gironde, 2e du tour du lac Leman en 2019, 48e du championnat de marche nordique 2019.

La marche nordique en club avec Multimarche 58 depuis 2012.

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail