Ligne bleue de Nevers : En route pour la “re” découverte d’une ville !

La plupart des villes de France possèdent un chemin touristique.  Vous savez, ces petites flèches ou lignes de couleurs qui semblent vous guider vers un parcours. Une façon ludique de découvrir la ville et ce qu’elle a d’incontournable. A Nevers, c’est une ligne bleue. Suivons-là !

Pour être honnête avec vous, je n’avais jamais pensé à faire le circuit de ma ville natale. Je savais qu’il y avait une promenade qui la traversait, une sorte de fil, un “truc bleu”. Mais parfois vous êtes persuadés de connaître les choses et les redécouvrir autrement ne vous dit absolument rien… Aller d’un point A à un point B vous suffit. Et puis, un jour, je me suis dit pourquoi pas. J’avais soif de nouveauté en ces temps de pandémie et avec moi, une folle envie de me challenger sur mes connaissances de la ville !

Alors c’est parti pour voir si je connais réellement Nevers !

Commençons !

En général, les monuments incontournables d’une ville sont sa fierté. Mais à moins que vous passiez tous les jours devant, ils sont parfois durs à découvrir. Et même si c’était le cas, êtes-vous sûrs d’en connaître tous les secrets ? Une ville ne se limite pas aux visages qui l’animent. C’est avant tout des rues pittoresques, des quartiers animés, des points de vue insolites… Et partir à leur recherche peut souvent rimer avec aventure comme avec la ligne bleue de Nevers.

Chapelle Sainte-Marie et Cathédrale Saint-Cyr / Sainte-Julitte de Nevers ©Koikispass

Mardi, 15h, je décide de me lancer. Le soleil vient enfin d’apparaître après des jours de pluie qui n’ont fait que me narguer. J’appelle deux amies, également originaires de Nevers, avec une question « ça vous dit de redécouvrir la ville ? ». Réponse affirmative ! Je prépare une paire de chaussures confortable, quelques gâteaux et de l’eau. 15h15 départ, direction l’Hôtel de Saint-Phalle ! Il faut savoir qu’à Nevers, deux circuits sont proposés. Le premier, Saint-Martin / Saint-Etienne, vous conduira de l’Hôtel de Saint-Phalle à la cathédrale où vous trouverez le début du deuxième, celui des Faïenciers, qui finit à l’Ancienne Chambre des comptes. Les effectuer dans l’ordre vous permettra de ne pas perdre de temps et de les faire à la suite. On commence donc par le premier.

La ligne bleue de Nevers en 46 lieux remarquables !

Tout commence ici, avec le « 1 » marqué en gras sur le petit panneau devant le monument. Comment ai-je su où commencer ? Voilà le plan !  Je vous explique un peu mieux ( moi aussi je n’ai pas trouvé ça clair au premier abord). Voici les deux chemins dont j’ai parlé plus haut. C’est pratique, chacun a sa couleur. Retenez bien ! Jaune = circuit des faïenciers, orange = circuit Saint-Martin / Saint-Etienne. Et tous ces numéros ? Chacun correspond à une étape du parcours. On en compte 1,2,3… 24 oranges et 22 jaunes ! Eh oui, Nevers a autant de secrets. Pour être certains de tous les connaître, on continue.

Mais comment ça fonctionne ? Est-ce qu’on prend juste une photo et on repart ? Je vous rassure, ce n’est pas tout. Devant chaque édifice se trouve un présentoir sur lequel on retrouve son histoire. Pas de panique, ça n’a rien d’un manuel scolaire compliqué, juste de quoi situer le monument et savoir pourquoi il est sur votre chemin. Et comme je sais que pour certains jeunes, promenade = ennui, rassurez-vous des QR codes sur chaque panneau vous dévoileront même quelques petits secrets !

Un premier parcours rempli de découvertes !

L’hôtel de Vertpré sur la ligne bleue de Nevers ! ©Koikispass

On avance encore, on passe devant plusieurs points et on s’arrête devant l’Hôtel de Vertpré dont la façade actuelle n’a été ajoutée qu’en 1846. Et puis on approche des halles et du beffroi, 8ème étape. On arrive à la douzième, l’Ancienne dépendance de l’Abbaye de Fontmorigny. Vous saviez que l’Abbaye de Fontmorigny, aujourd’hui située dans le département de Cher, dépendait autrefois du comté de Nivernais ? Nous non. Plus nous avançons et plus nous sommes surprises. Oui je connais cette rue, j’y suis passée des centaines de fois, mais avais-je remarqué cette ligne au sol et les panneaux sur les murs ? Nous n’en sommes qu’au premier tiers du parcours et pourtant la ville nous semble déjà étrangère.

Etape 9, 10… puis 13. L’église Saint-Etienne. On en fait le tour, en étudie les angles, les contours… On passe devant l’Ancien relais de poste, on bifurque. Il est presque 16h, on commence à avoir faim. Hôtel de la Monnaie, de Fontenay, Couvent des Récollets, on sent le point final du circuit orange arriver. Le premier parcours de la ligne bleue de Nevers n’a plus de secrets pour nous.

Etape incontournable de la ligne bleue de Nevers : Le Palais Ducal !

On arrive au numéro 23 : Le Palais ducal. Même si une ville ne peut se résumer à un seul monument, je pense qu’il est difficile de connaître Nevers sans l’avoir vu. En son cœur, le premier château de la Loire vous jauge de toute sa hauteur. Le rayon de soleil qui tape sur sa façade apporte une jolie conclusion à ce premier chemin. On regarde nos montres, on a mis un peu plus d’une heure. Bien ! On s’installe sur un banc avec nos biscuits. « Vous aviez déjà vu ce monument ? Non et vous ? ». Nous n’en connaissons qu’un quart et nous sommes curieuses de continuer pour voir quelles surprises nous attendaient !

Palais Ducal, point de la ligne bleue
Palais Ducal, point culminant de la ligne bleue de Nevers. ©Koikispass

Le vent frais nous a poussé à partir, première étape : La cathédrale Saint-Cyr/ Sainte-Julitte. C’est parti ! Nous avons davantage pris le temps de profiter. Sans faire attention, il est facile de louper les différents points et nous ne voulions pas faire cette erreur. De plus, les rues étaient moins passantes et nous n’étions pas pressées par la circulation. Le parcours nous a conduit à faire le tour de l’édifice religieux. Je ne pense pas qu’on arrive à se rendre compte de sa taille quand on passe juste devant. Et pourtant !

Nos lunettes de soleil sur le nez, on part tout droit vers la porte du Croux, 6ème étape. Ok, elle était en travaux, donc nous n’avons pas pu passer en dessous comme espéré, mais un petit détour et nous voilà de l’autre côté. Si vous êtes comme moi, éternelle romantique, vous serez ravis de passer par la promenade des remparts, au milieu du doux parfum des roses.

Passage des remparts ©Koikispass

Etape obligatoire au bord de la Loire !

On arrive devant la Loire. Je pense qu’on peut affirmer que le pont de Loire est tout aussi emblématique que le Palais Ducal. Dominant ce majestueux fleuve, il marque un point de passage essentiel de Nevers. 8, 9, 10…14 ! L’hôtel bourgeois au style Louis XV ! 15, 16, 17. La maison à pans de bois. Quimper n’a qu’à bien se tenir ! On passe par la place de la République, le Palais nous surplombe. Quelques étapes supplémentaires et nous voilà déjà à la fin, devant l’Ancienne Chambre des Comptes.

Ligne bleue de Nevers
Descente jusqu’au pont de Loire ! ©Koikispass

Direction : la fin !

Le ciel gris commence à réapparaître marquant la fin du périple d’un air dramatique. Avec lui, le sentiment de voir la ville sous un nouveau jour. Comme si nous étions passées à côté de tellement de choses sous prétexte d’être nées ici.  Nous avons enfin la sensation d’en connaître tous les secrets ! Cette ville a tant de choses à nous raconter, d’histoires à partager et j’espère que vous saurez les découvrir. De quoi passer un charmant moment entre amis ou en famille, entre habitants de la ville ou simples touristes. Rien de compliqué, de bonnes chaussures parce que ça grimpe un peu parfois, quelques gâteaux, une bouteille d’eau et le tour est joué. Ne restez pas sur vos acquis, la vie a plein de choses à dévoiler et vous seriez surpris de ce que Nevers vous cache. On se retrouve au bout de la ligne bleue de Nevers !

Ligne bleue de Nevers
Ancienne Chambre des comptes : dernière étape ! ©Koikispass

Infos pratiques pour votre parcours de la ligne bleue :

Durée de chaque parcours : 2h si vous prenez votre temps, des photos, 1h15 si vous allez à un rythme soutenu.

Office de Tourisme de Nevers : Rue Sabatier, 58 000 Nevers, 03.86.68.46.00, Office de Tourisme de Nevers et sa région – NEVERS, passionnément

Pensez à télécharger une application qui lit les QR code si l’appareil photo de votre téléphone ne le fait pas !

Léna CLARISSE

En complément de cet article : Découverte du patrimoine de Nevers

Vous êtes actuellement hors ligne