A l’initiative de la compagnie A vous d’voir, la danseuse et chorégraphe Marie Zawada revient sur ses terres natales en janvier pour présenter son spectacle Histoire d’Oh. Rencontre avec cette belle brune nivernaise, qui vit les pieds sur scène et la tête dans les étoiles.

Tout a commencé ici à Nevers, avec Anne Chérasse et son école Art’Danse, où elle s’initie dès l’âge de 3 ans à la danse classique et au moderne Jazz. A peine la majorité obtenue, elle s’envole à Paris et intègre l’école de danse internationale Rick Odums à Paris. Compagnie contemporaine, comédie musicale (Dora l’exploratrice de Notre Dame de Paris production), elle enchaine les expériences professionnelles en France et à l’étranger.

En 2009, elle se lance le pari de monter sa propre compagnie, A vous d’voir. Elle s’initie trois ans plus tard au cirque aérien et à l’acrobatie équestre en intégrant le Cirque Nationale Alexis Gruss. Plus que des collègues, elle y trouve là une véritable famille et confie qu’il s’agit pour elle de sa plus belle expérience de danseuse. « Alexis Gruss est un soutien incroyable, encore maintenant. Il me suit, me conseille, il est devenu un pilier pour moi »

Marie commence, en parallèle, à chorégraphier pour des commandes de spectacles, d’évènements, et même de films (notamment Staviski : « l’escroc du siècle », avec Tomer Sisley).

« Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu cette envie de créer. De transformer la réalité en version dansée ».

Depuis maintenant un an, elle se consacre entièrement à son métier de chorégraphe et à la compagnie, laissant de côté sa carrière de danseuse. Accompagnée de huit danseurs, de directeurs technique et vidéo, elle a pour principal objectif de développer A vous d’voir, notamment à Nevers. « Nous voulons, à travers notre travail et lors de nos tournées nationale et internationale, avoir l’opportunité de parler de Nevers ».

Pour des raisons pratiques, c’est à Paris qu’elle répète et fait pousser les graines déjà germées de sa compagnie. Elle ne cache cependant pas son envie de revenir un jour ici, pour vivre de sa passion. « Alexis Gruss m’a dit un jour « Allez là où sont vos racines, c’est là que vous y ferez pousser les plus belles fleurs ». C’est à Nevers que j’ai construit ce que je suis devenue. J’ai tout appris ici. L’idée de revenir chez moi pour y présenter pour l’instant mon travail, est déjà un beau cadeau »

Marie Zawada et sa compagnie seront sur la scène de la Maison de la Culture le 30 janvier, pour la représentation de sa première création, montée en 2009 : Histoire d’Oh. Courant 2015, elle signe également les créations « Stockholm » et « Les contes de Maméké ».