Libérée, Délivrée, Mélanie Soares est la Reine de Nièvre, et dans quelques jours le visage de la Bourgogne au grand concours Miss France – avouez que si la France avait ce visage là, on ne serait pas peu fiers chez nous !

La grande brune avec une chaussure rose

Miss Bourgogne, c’est un peu la grande brune avec une chaussure rose. Un mélange de Pierre Richard (« Quand vous êtes avec moi, il faut savoir une chose : je suis assez maladroite ») et de la Belle au bois dormant version 21e siècle : Mélanie est infirmière en réanimation à l’hôpital Pierre-Bérégovoy. C’est elle qui réveille les autres. Un conte de fée très… féministe.

De Miss Nièvre à Miss France

Miss France, c’est un jeu très sérieux : « j’ai la chance de pouvoir porter de magnifiques robes ». Un remède aussi selon elle contre son anxiété : « Je ne m’attendais pas à être Miss Nièvre, et encore moins Miss Bourgogne. Toutes les personnes que j’ai rencontrées, le public, les autres miss m’ont aidé à vaincre ma timidité ».

En route pour Miss France !

Depuis son élection, Miss Bourgogne commence à avoir un peu de bouteille et à prendre goût à l’aventure mais n’entrevoit pas pour le moment de quitter sa carrière dans le médical. Sauf si bien sûr (et comme tout semble possible à cette jeune femme de 22 ans) son rêve de puissance est à la portée d’une baguette magique : « J’aimerais avoir le pouvoir de guérison. Je pourrais ainsi guérir toutes les personnes que je rencontre à l’hôpital ».

En attendant on croise les doigts (sauf Cédric qui croise le pouce !) pour que le 17 décembre, la France ait le visage de Mélanie. On ne manquera certainement pas de regarder, à la télévision, la partie de son corps qu’elle préfère… ses yeux.