La chapelle Saint-Sylvain à Nevers possède des peintures murales du Moyen-Age uniques et abrite, depuis 2010, des oeuvres contemporaines d’artistes de renommée internationale. Une aventure picturale incroyable, rendue possible par la passion, la ténacité et l’audace de Michel Philippart. Rencontre avec un passeur de culture…

En prenant quelques libertés avec l’étymologie, on pourrait traduire « Philippart » par « ami des arts »… Un ami fidèle. Neversois depuis 1983, enseignant à la retraite et artiste lui même, Michel Philippart a mis de l’art dans sa vie et de sa vie dans l’art…

Il se dit volontiers bavard – intarissable sur les artistes et les oeuvres exposées – mais il n’aime pas parler de lui : « ma vie, ce sont les artistes… ».

Il défend une culture accessible à tous, ni élitiste ni réduite à sa facette « spectacle grand public ». Les visites de la chapelle (classée Monument Historique depuis 2002) sont guidées et gratuites: « nul besoin d’un fort pouvoir d’achat du public, ni d’aides financières des collectivités locales, pour tenter et réaliser un projet ambitieux par sa qualité et sa portée. L’imagination et l’audace suffisent… » Avec quand même une grosse dose de travail et de ténacité car Michel Philippart et son épouse Jacqueline ne ménagent pas leurs efforts depuis plus de quinze ans.

Sous les croisées d’ogives, l’art a donc fait son nid. Dès le Moyen-Age, comme le prouvent les étonnantes peintures murales que Michel Philippart a découvertes en 2000 après avoir succombé au charme de cette chapelle du XIIIe siècle tombée dans l’oubli après la Révolution. Jacqueline et Michel Philippart ont voulu tisser un lien entre les époques et les artistes : « compléter les peintures de la chapelle par des oeuvres contemporaines est vite devenu une évidence… »

Les artistes, Nivernais pour certains, se répondent à travers des oeuvres créées spécialement pour le lieu : François Morellet, Claude Parent, Claude Lévêque (avec sa seule oeuvre exposée en Bourgogne !) et bien d’autres. C’est sans doute la plus importante collection nivernaise privée ouverte gratuitement au public.

Sans le travail accompli, la chapelle Saint-Sylvain dormirait encore sans avoir dévoilé ses trésors, et Nevers serait passée à côté de la chance de pouvoir découvrir des oeuvres d’artistes majeurs de renommée internationale. D’où l’inquiétude quant au devenir de ce lieu unique : « qui prendra la suite ? Un mécène ? Une collectivité territoriale ? ». En attendant, Michel Philippart continue de faciliter la rencontre entre l’art et le public, il révèle l’art contemporain à ses visiteurs avec ses mots à lui, des mots simples. Avec peut-être en tête ces mots d’André Malraux : l’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme…

Visites pendant les Journées du Patrimoine les 20 et 21 septembre : à 14h, 15h, 16h et 17h sur réservation au 06 72 56 87 78