Une Nièvre solidaire et une belle entraide

Impossible de ne pas revenir sur les effroyables événements du 13 novembre dernier. Tout, et son contraire, a été dit, affirmé, rabâché.

Récupération politique, paroles humanistes et déclarations vindicatives, tout y est passé. Pourtant, à Nevers, c’étaient 1 200 personnes qui se sont retrouvées sur une place de la Résistance qui n’avait jamais aussi bien porté son nom. Une minute de silence difficile, laissant chacun se recueillir face à sa propre incompréhension. Une belle entraide, certes moins monumentale qu’en janvier, mais toujours présente. Ne lâchons rien.

Comme le disait le journaliste américain Doug Larson, “Ne doutez jamais du courage des Français, ce sont eux qui ont découvert que les escargots étaient comestibles.” On ne vous le dira jamais assez : on vous aime.