Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Un moulin du XVIIIe siècle devenu chambre d’hôtes

Le Moulin des Morvans au bord de l’Yonne / © Crédit photo Antoine Gavory pour Koikispass

Ce fut le plus gros moulin de la région. À une dizaine de kilomètres du sommet du Haut-Folin et alimenté par l’Yonne, qui prend sa source en amont, le Moulin des Morvans, construit en 1780, s’est transformé en un hébergement enchanteur. 

Dès l’entrée, on se sent attendu. « Un agneau est né ce matin ! », annonce Marie-Christine Artier, propriétaire avec son mari du Moulin des Morvans à Fâchin (58). À droite, l’Yonne ; à gauche, le bief qui entoure la propriété. « On est sur une île ! » Devant nous, une grande peinture murale évoque l’histoire du lieu. « C’est un moulin, construit en 1780, qui a fonctionné jusqu’en 1973. » À l’intérieur de la bâtisse, trois chambres d’hôtes – la « campagnarde » aux allures de chalet montagnard, la « meunière d’en bas » et la « meunière d’en haut » –, auxquelles s’ajoute un gîte avec une terrasse surplombant la rivière et qui est « adapté aux personnes à mobilité réduite », précise Alain Barillet.

Coup de foudre

C’est en 2013 qu’Alain et Marie-Christine, anciens cadres hospitaliers dijonnais, ont « atterri » à Fâchin : « Nous cherchions un endroit où nous installer. Les anciens propriétaires ne s’étaient pas adaptés. Nous avons tout de suite eu un coup de foudre pour le lieu ! » Sur les hauteurs, l’ancienne ligne du Tacot rappelle le temps où le chemin de fer desservait le Morvan. Derrière la maison, des poules, des ânes, et l’agneau nouveau-né. Au fond du terrain, un autre bâtiment abrite une salle de jeux avec baby-foot, table de ping-pong et jeux de société. On trouve aussi une cuisine d’été et un barbecue dans une cabane en bois : « Avec la pandémie, on a été obligés parce qu’on ne pouvait plus servir de table d’hôtes dans la maison. Et on l’a gardé… Les gens aiment manger dehors, tout en étant à l’abri », explique Alain.

Niché au fond de son val, le Moulin des Morvans est bien entouré, par la cité gauloise de Bibracte à 17 km, par le Haut-Folin à 10 km et par les gorges de la Canche à 15 km. Il se trouve également sur la Grande traversée du Morvan, un itinéraire de 344 km entre Avallon et Bourbon-Lancy qui se parcourt à VTT, à pied ou à cheval. « Nous avons des abris à vélos, à motos et même des écuries ! », indique Marie-Christine. Autre activité : l’étang du Châtelet, qui fait le bonheur des pêcheurs de truites arc-en-ciel ou de saumons de fontaine. De quoi se sentir comme un poisson dans l’eau dans cet océan de nature. 

Infos pratiques : Le Moulin des Morvans, Champs du Moulin, Fâchin (58). La chambre d’hôtes : à partir de 80 € la nuit pour 2. Le gîte : à partir de 240 € pour trois nuits. La table d’hôtes : 29 € pour les adultes. Tél : 03 86 85 00 46. Infos et réservations : chambres-hotes-morvan.fr

Antoine Gavory

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail