Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

24 heures chez Colette à Saint-Sauveur, cité de caractère d’une femme de caractère

La maison natale de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye / Photo par Memnom (Wikimedia commons)

Femme libre, Colette a marqué la littérature française de son empreinte. Son esprit avant-gardiste souffle sur sa ville de naissance, Saint-Sauveur-en-Puisaye dans l’Yonne, où Koikispass vous emmène passer 24 heures. 

La maison de Colette, machine à remonter temps 

Pour faire plus ample connaissance avec Colette (écrivaine mais qui fut également comédienne, journaliste et même mime), rien de mieux que de visiter sa maison natale à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), rouverte au public en 2016 après des années de travaux et dirigée par Frédéric Maget, l’un de ses plus fervents admirateurs. Plus qu’une maison, c’est une plongée dans la littérature. Colette, toute sa vie (elle est née en 1873 et s’est éteinte à 81 ans), n’a cessé de la décrire avec minutie jusqu’au jardin. L’association a pu reconstituer le lieu, des tapisseries jusqu’à l’ordre des livres dans la bibliothèque. Chaque année, le 2e week-end d’octobre, la maison de Colette accueille le Festival international des écrits de femmes dont le thème varie d’une édition à l’autre. 

Infos pratiques : La maison de Colette, 10, rue Colette, Saint-Sauveur-en-Puisaye (89). Visites guidées uniquement. Horaires et jours variables selon les saisons. Tarifs : 11 € (plein tarif), 6 € (moins de 18 ans), gratuit pour les moins de 6 ans. Infos et réservation sur maisondecolette.fr

Saint-Sauveur, une cité de caractère 

Si Colette était une femme de caractère, son village de naissance est quant à lui une cité de caractère. De l’église Saint-Jean-Baptiste du XIIe siècle au donjon du XIe, en passant par l’école où étudia Colette, les maisons typiques, les quatre lavoirs et le château qui abrite un musée, chaque coin de rue est un morceau d’histoire. Un univers qui n’a pas échappé à Vincent Magni, peintre et sculpteur, qui a racheté en 2006 l’ancienne usine de fabrication de tuyaux pour y installer un village d’artistes, la Poèterie, mêlant ateliers, café, salle de spectacle, gîtes pouvant accueillir 15 personnes et où se tiennent chaque été de nombreux concerts.

Infos pratiques : La Poèterie, 4, route des Janets, Saint-Sauveur-en-Puisaye (89). Plus d’infos sur lapoeterie.com

La Puisaye, terre de créateurs

Un petit tour à la Galerie M, la « boutik des rêves fous » ou à la Galerie des créacteurs, fondée par l’association Les Créateurs en Puisaye, permet d’aller à la rencontre des artistes et des artisans locaux. Car La Puisaye, c’est aussi la terre de la poterie. Le Festival des potiers, réputé dans le monde entier – 40 ans cette année –, est là pour le rappeler. Pour découvrir ce métier qui fit la richesse de la ville, on vous conseille d’aller faire un saut jusqu’à Saint-Amand en Puisaye (15 km) et d’aller découvrir les splendides collections des grès des Guimards, particulièrement renommés et qui se sont frayés jusque sur les tables de Cyril Lignac.

Infos pratiques : M, la boutik des rêves fous, 7, rue de la Roche, Saint-Sauveur-en-Puisaye (89). Plus d’infos sur Facebook. La Galerie des Créacteurs, 6, rue de la Roche, Saint-Sauveur-en-Puisaye (89). Plus d’infos sur lescreacteurs.fr

Un train touristique à l’ancienne

Si vous avez toujours rêvé de prendre l’Orient-Express mais que votre banquier n’est pas d’accord, vous pouvez embarquer à bord du train touristique de Puisaye-Forterre. Ce train des années 50 assure des liaisons régulières jusqu’à Toucy (Yonne), ville de Pierre Larousse, et propose un service de restauration à certaines dates l’été pour, pendant 2 h 30, se délecter du paysage et de bonne chère.

Infos pratiques : Plus d’infos sur train-de-puisaye.com

Antoine Gavory

Où dormir ? 

En plein coeur de Saint-Sauveur, le manoir du XVIIIe siècle de la Maison Marthe est décoré et meublé d’objets chinés. Le petit-déjeuner est servi sur la terrasse pour profiter du jardin anglais ou dans la véranda si la météo se montre capricieuse. Le lieu propose également des paniers pique-nique composés de produits locaux.

Maison Marthe B & B, 4, rue du Grand Jeu, Saint-Sauveur-en-Puisaye (89). à partir de 65 € la nuit. Tél. 03 86 45 66 94

Où manger ? 

Si vous n’avez pas la chance de tomber le jour du « train restaurant » (9 € + prix du repas à commander d’avance), vous pouvez aller vous attabler au Café de la Poèterie ou au P’tit Bistrot. De toutes façons, les bonnes tables ne manquent pas à Saint-Sauveur !

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail