Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

L’art est dans le pré à Bourges

Vue de l’exposition « Agir dans son lieu » au Transpalette – Photo _ Margot Montigny

De l’art, on en fait tout un foin. L’inverse est rarement le cas. Koikispass s’est entretenu avec Julie Crenn, commissaire de l’exposition « Agir dans son lieu », au Transpalette de Bourges jusqu’au 16 janvier. Une expo qui se situe au carrefour des deux mondes, artistique et paysan.

Comment est né ce projet artistique singulier ?

Julie Crenn : Je n’ai pas été chercher bien loin puisque mon compagnon est éleveur de bovins. Longtemps, j’ai pensé que le milieu de l’art et le milieu paysan ne pouvaient pas entrer en contact. Mais en 2016, j’ai décidé d’aller à l’encontre de cette idée reçue en réunissant quelques artistes à Yvetot, en Normandie, pour travailler autour de la représentation du monde rural. Puis il y a eu le Lot, aux Arques, où ont collaboré artistes en résidence, paysans et artisans. Et aujourd’hui, nous nous retrouvons au Transpalette de Bourges. Deux artistes, Morgane Denzler et Nicolas Tubéry, nous ont rejoints et travaillent actuellement à une prochaine étape à Alfortville en 2024. Ce projet, j’espère le poursuivre très longtemps, voire toute ma vie, car il concerne à la fois l’écologie, l’alimentation, le travail et la politique. Finalement, traiter des questions agricoles, c’est parler du vivant dans son ensemble.

Comment s’est fait le choix des artistes ?

J’ai choisi des artistes qui, par leurs origines ou leurs activités, sont concernés par ces questions. Il faut qu’ils aient envie de transmettre des images, des traditions, des gestes, et traiter aussi de questions politiques. Car la création est, selon moi, un acte politique. N’oublions pas que le monde paysan est en grande souffrance. 

Imaginez-vous exposer ce projet à Paris ?

Ces questions intéressent naturellement davantage les populations rurales. Par ailleurs, ce type de projet est mieux accueilli en province. Le Transpalette, dont je suis commissaire associée depuis 2018, est un lieu idéal pour partager des idées en toute liberté. Une liberté que l’on retrouve d’ailleurs plus souvent dans les centres d’art en province ou en banlieue qu’à Paris. Finalement, peut-être que j’aime bien rester dans le décentrement !

Infos pratiques : Exposition « Agir dans son lieu », jusqu’au 16 janvier 2022 au Transpalette, 26 route de la Chapelle, 18000 Bourges, ouvert du mercredi au dimanche de 15h à 19h, sauf jours fériés. Entrée libre. Plus d’infos sur antrepeaux.net

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail