Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Les Petites Rêveries, le festival qui fait d’un village une salle de spectacle à ciel ouvert

Le festival du spectacle vivant Les Petites Rêveries revient début juin après deux ans d’absence à Brinon-sur-Beuvron / Photo par JGL

On peut être un village de 190 habitants et posséder son propre festival du spectacle vivant. Un pari fou que Brinon-sur-Beuvron relève avec panache depuis vingt ans avec Les Petites Rêveries qui se dérouleront du 2 au 5 juin. 

Tout débute en 2003 lorsque le comédien Emmanuel Jeantet et sa compagne de l’époque, la programmatrice Rosemay Lejay, ont une idée quelque peu ambitieuse : développer l’offre culturelle de leur village du Nord de la Nièvre. S’attendaient-ils à un tel succès ? En tout cas, Brinon-Sur-Beuvron semble être devenu The place to be pour qui veut s’offrir, le temps d’un week-end, du théâtre, du cirque, des conférences, des films et de la musique live, tout ça gratuitement dans tous les recoins du village.  

Au total, une quinzaine de spectacles, soit plus de 45 représentations de 30 minutes maximum, s’enchaînent et se déchaînent pendant trois jours. « Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les artistes sont demandeurs de ce type d’événement. Certains retravaillent parfois leur spectacle pour le jouer en 30 minutes », explique Stéphane Villain, le président de l’association Les Petites Rêveries. 

Des artistes logés chez l’habitant

Autre originalité : les troupes sont logées chez l’habitant. « Pas d’hôtel trois étoiles donc mais un accueil hyper chaleureux et des liens qui se créent », ajoute celui pour qui ce festival va au-delà de la promotion de l’art. « La culture, c’est aussi l’ouverture d’esprit. On défend beaucoup la ruralité et les rencontres intergénérationnelles ». Ce bénévole, qui a rejoint l’aventure dès la deuxième édition, coordonne désormais 180 personnes pour l’organisation des festivités, dont un grand bal. « La programmatrice, Rosemay Lejay, travaille parallèlement à la Maison de Nevers, précise-t-il. Elle possède un énorme carnet d’adresses ainsi qu’un grand savoir-faire ».

Cette année, du 2 au 5 juin, le public pourra notamment se régaler de jonglage et de chant lyrique mais aussi faire connaissance avec un mentaliste un brin décalé et même assister à un « cours d’adulte expliqué aux enfants ». Des spectacles de plus d’une heure à prix doux (17 €) sont désormais également à l’affiche et joués le soir sous le chapiteau installé pour l’occasion sur les hauteurs de Brinon-sur-Beuvron.

Après l’annulation des deux dernières éditions en raison du Covid, le public sera-t-il au rendez-vous ? 12 000 entrées avaient été comptabilisées en 2019, le record de fréquentation. 2022 rêve déjà de faire encore mieux. 

Infos pratiques : Festival Les Petites Rêveries du 2 au 5 juin à Brinon-Sur-Beuvron et Soffin. Plus d’infos sur lespetitesreveries.com

Virginie Jannière

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail