Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Nos bonnes adresses pour passer 24 heures à La Charité-sur-Loire

La Charité, joyau des bords de Loire / Photo par Romain Liger pour Koikispass

Ancienne cité monastique, La Charité-sur-Loire abrita pendant un temps la deuxième plus grande église de l’Occident chrétien, l’église Notre-Dame, plus petite que celle de Cluny mais devant celle du Vatican à l’époque. Un passé glorieux mais aussi un présent bouillonnant dans lesquels Koikispass vous invite à vous plonger. 

Les incontournables

Le prieuré et l’église Notre-Dame incarnent 1000 ans d’histoire qui faillirent disparaître sans Prosper “Yop la boum le roi des édifices” Mérimée, qui les sauva en 1840 alors qu’ils étaient menacés par la construction d’une route. Le cloître, qui servit longtemps de dépôt à un négociant en vin, est devenu jardin et sert de lieu d’exposition. Le site abrite également la Cité du mot, qui organise chaque année le festival Aux quatre coins du mot. Derrière le prieuré se dressent les ruines de l’église Saint-Laurent, redécouverte lors de travaux effectués en 1975 et transformée en Jardin des Bénédictins, un espace de verdure au cœur de la ville qui abrite une curiosité : la maison du nain, qui fut le logement d’un fossoyeur nain. Au nord, on découvre les remparts qui ceinturaient la ville ainsi que le Parc Adam, réhabilité par des bénévoles et qui offre une vue imprenable sur la Loire. 

Les trésors cachés

Parmi les secrets bien gardés de La Charité, on trouve la Maison du Sabotier (située 2 rue des Hôtelleries), l’une des plus anciennes de la ville. En rejoignant la Loire, le Grenier à Sel (rue du Grenier à Sel)  est orné d’un escalier typique dit «  de distribution » où les villageois venaient acheter le sel. Rue des Ourbes se dresse encore la façade du cinéma Rex, construit en 1940 et fermé dans les années 1970. Rue Sainte-Anne, autrefois rue principale, un bâtiment atypique constitue l’attraction de l’ancien quartier des « guétrots » (vignerons). Il s’agit de la salle des fêtes des 70’s, la Halle aux Grains, avec son parquet ciré et sa scène monumentale qui ont fait sa renommée. Autour, le quartier n’a quasiment pas changé depuis le Moyen âge et permet d’accéder, par la rue Saint-Jacques, aux « 84 », un escalier de 84 marches qui rejoint la Loire.

Les ruelles de La Charité, propices à la balade / Photo par Romain Liger pour Koikispass

Manger / Dormir 

Le Mille et une Feuilles, au bonheur des lettres 

Qui dit Ville du Livre dit écrivains. Au Mille et une Feuilles, chez Nathalie et Yves Civard, les chambres évoquent Colette, La Fontaine, Victor Hugo, Jules Verne ou encore Simone de Beauvoir. Anciens producteurs de télévision, ils ont fait de l’ancien relais de poste du XVIIIe siècle un lieu entièrement dédié à leurs passions : le livre et la cuisine.

On aime : Le mélange saveurs du monde et produits locaux

23, avenue Gambetta, La Charité-sur-Loire. Tél. : 03 86 70 09 61. Plus d’infos sur milleetunefeuilles.com

Le Petit Rivage, boutique-hôtel rock’n roll

Repartir d’un hôtel avec une chaise ou un peignoir ? Chez Émeline et Vincent, c’est un art de vivre. Dans l’une des plus anciennes rues de la ville, à deux pas de la Loire et du centre, vous logez dans deux chambres sixties équipées d’une cuisine commune. Vous pouvez aussi repartir avec les meubles ou les cadres sans risquer la correctionnelle. Dans cette boutique-hôtel, presque tout est à vendre. 

On aime : L’explosion de couleurs dans une époque qui en a bien besoin.

20, rue du Petit Rivage, La Charité-sur-Loire. Tél. : 07 89 45 67 71. Plus d’infos sur le-petit-rivage-boutique-hotel-la-charite-sur-loire.hotelmix.fr

Sortir 

Le Tip’s, cabaret baroque 

Sous la houlette de Didier et Cyrille, l’ancien Café de la Gare est devenu un lieu insolite. Depuis une terrasse aux accents italiens, on pénètre dans un bar aux couleurs baroques. Dans la seconde salle, le grand piano noir rappelle que le lieu est dédié au spectacle,
du transformisme à la musique rétro (ou pas).

On aime : Le tutti-frutti de décoration et de spectacles

13, avenue de la Gare, La Charité-sur-Loire. Plus d’infos sur Facebook

La Goguette de l’Île, esprit libertaire

Sur l’île du Faubourg de Loire, dans un jardin privé, l’association Goguette de l’Île s’est créée il y a 5 ans. Derrière les grilles, tables en extérieur, scène ouverte et snack offrent un lieu étonnant de rencontres et de spectacles. De quoi passer aux beaux jours des soirées exceptionnelles. 

On aime : L’esprit Guinguette et le « Venez comme vous êtes »

3, chemin de la Saulaie, La Charité-sur-Loire. Plus d’infos sur lagoguettedelile.com

Le Prieuré Notre-Dame / Photo par Romain Liger pour Koikispass

Découvrir

Le Bazar café, auberge espagnole

Bienvenue dans l’ambiance d’Au Bonheur des dames, le roman de Zola. Construit au XIXe siècle sur le modèle du Bon Marché à Paris, l’ancien édifice de la quincaillerie a retrouvé une nouvelle vie grâce au Bazar Café. Dans un décor Second Empire s’enchaînent expos, théâtre, danse et concerts. Sous l’impulsion de son directeur artistique Alain Foix, l’endroit devrait encore évoluer en 2022 pour devenir un tiers-lieu ouvert à tous avec un espace restauration quotidien.

On aime : Le jardin exotique avec une scène pour des concerts en plein-air

24, Grande Rue, La Charité-sur-Loire. Plus d’infos sur bazarcafe.org

Callibris, à livre ouvert

Métiers rares, la calligraphie et l’enluminure ont, à La Charité-sur-Loire, l’une de leurs meilleures ambassadrices. Depuis 20 ans, Patricia Muller y a ouvert son atelier consacré aux métiers du livre, dans le cadre prestigieux du Parc Adam. Et pour ceux qui le souhaitent, elle propose de partager son savoir-faire le temps d’un cours spécial ou d’un stage. 

On aime : Réapprendre que le livre est un art

33, rue des Chapelains, La Charité-sur-Loire. Tél. : 06 21 02 86 34

Infos pratiques : Office de tourisme de La Charité-sur-Loire, 5, place Sainte-Croix, La Charité-sur-Loire. Tél. : 03 86 70 15 06. Plus d’infos sur lacharitesurloire-tourisme.com / Le chantier de restauration de l’église Notre-Dame fait actuellement l’objet d’un appel aux dons sur le site de la Fondation du Patrimoine dans le cadre de la Mission Stéphane Bern : fondation-patrimoine.org / Le prochain festival Aux quatre coins des mots aura lieu du 25 au 29 mai. Plus d’infos sur citedumot.fr

Antoine Gavory

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail