Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Savoir cueillir les champignons pour les nuls

On est allé cueillir des champignons du côté de Guérigny © Koikispass

Voilà l’automne. Les couleurs chaudes, les feuilles qui tombent, les châtaignes, et les noix. L’automne, c’est aussi la saison pour cueillir les champignons. Et il y en a de toutes sortes, de toutes formes. Au plaisir de la cueillette il faut ajouter celui de la promenade ou l’inverse, histoire de ne pas être frustré si on rentre bredouille. Parce que il y a une chose qui est sûre, les spots de champignons ça ne se partage pas. Alors, autant en découvrir !

Les champignons propices à la balade ou la balade propice pour aller cueillir des champignons ? Champignons des prés ou champignons des bois ? Pas facile de faire un choix. On fera donc une balade entre forêts et prairies du côté de Guérigny. Pas loin du lac Bleu. En forêt des Bertranges, au départ de Saint-Aubin les Forges. 

Choisissez la fin de matinée pour démarrer. La brume s’est levée, la rosée fait encore briller les brins d’herbe sous les rayons d’un soleil naissant.

Les sentiers forestiers des Bertranges 

Quitter l’asphalte et s’enfoncer dans les sous-bois puis dans les bois. Les chemins forestiers ont cette particularité, dans certains coins des Bertranges, d’être bordés de feuillus d’un côté et de résineux de l’autre. C’est autant de paysages différents, d’ambiances aussi, à humer. Car l’automne a une odeur, surtout dans les bois. Une odeur de terre humide, teintée de feuilles mortes qui jonchent le sol. Il faut ouvrir l’œil, voir les deux et les narines aussi, parce que ça sent le champignon. 

Y aller trois jours après la pluie

Mettre toutes les chances de son côté, ça veut dire être attentif à la nature. Il est coutume de dire que les champignons sortent trois jours après un épisode pluvieux qui fait suite à une période d’ensoleillement. C’était le cas. Les chances sont a priori de notre côté. Il y a les valeurs sûres, comme les cèpes, les bolets que l’on trouve dans les bois, au milieu des feuilles, au pied des arbres. Il y a les espèces plus rares comme les trompettes de la mort, les girolles qui poussent par touffes. Citons encore les pleurotes, les coulemelles, les pieds de moutons… De quoi ravir les papilles quand le hasard fait bien les choses. Car c’est bien lui qui décide, connaisseurs ou pas.

Cueillette aux champignons
Première prise de la journée © Koikispass

Déterminer les champignons

En bordure de forêt, un cèpe, puis deux. Cette trouvaille donne de l’allant. La diversité des sols offre une diversité d’ espèces. Inutile de ramasser celles dont on n’est pas sûr. Dans un prés au milieu de la forêt, une prairie, de l’herbe… et des champignons. Ceux-là, je les connais : des rosés. L’expression “pousser comme des champignons” prend tout son sens. La cueillette est fructueuse et le repas du soir n’en sera que plus savoureux. 

Ce qu’il faut savoir : Des espèces complètement différentes peuvent se ressembler au premier coup d’œil. Par ailleurs, une seule et même espèce peut présenter différents aspects selon l’âge et les conditions météo. SI vous n’êtes pas sûr à 100% de (re) connaître un champignon, ne le cueillez pas et surtout ne le mangez pas.

Où trouve-t-on les champignons ? Dans les endroits chauds et humides, sous les arbres. Les cèpes par exemple, aiment les zones ombragées riches en mousse, au pied des arbres (chênes, hêtres, pins). Les rosés quant à eux, poussent dans l’herbe, au milieu des prés.

La cueillette de Rosés a été fructueuse © Koikispass

Quel contenant pour la cueillette ? les sacs en général, en plastique en particulier, sont à proscrire. L’humidité dégagée par les champignons doit pouvoir s’évaporer du contenant au risque de précipiter la décomposition du champignon. Un large panier en bois ou en osier est particulièrement adapté à ce type de cueillette. Récoltez toujours séparément les champignons comestibles et ceux inconnus.

Quels champignons ramasser ? Ramasser de préférence les champignons jeunes et encore fermes. Éviter de cueillir des champignons en mauvais état ou attaqués par des larves d’insectes. Pour cueillir les champignons, l’idéal est d’utiliser un couteau et de couper au ras du sol. Les risques d’intoxication alimentaire (voire plus) sont réels, donc soyez vigilants en cas de doutes. 

Une appli bien pratique pour reconnaitre les champignons : Champignouf sur iphone et android

Les sous-bois de la forêt des Bertranges sont de très bons emplacements pour les champignons

3 randos en forêts autour de Nevers pour ramasser des champignons

En forêt des Bertranges : la célèbre “Rando du Lac bleu”
En forêt des Amognes, du côté de Saint Benin : Balade au pays des Amognes
Dans les bois de Lichy, aux environs de Bona : La randonnée “La Borne des Cinq Seigneurs”

Lire aussi : 4 façons de profiter de l’été indien dans Nièvre

Lire aussi : 4 lieux où faire sa cueillette à la ferme autour de Nevers

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail