Recevez les bons plans du week-end

Tous les vendredis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Un vin sur vin pour la nouvelle Cité Internationale de la gastronomie et du vin à Dijon

La Cité internationale de la gastronomie et du vin a ouvert ses portes en mai à Dijon / Photo par Antoine Gavory pour Koikispass

Avec le classement des Climats de Bourgogne au patrimoine de l’Unesco, nous savions que nos vins comptaient parmi les meilleurs du monde. L’ouverture de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, le 9 mai dernier, a confirmé l’évidence : le centre des plaisirs de la table, c’est chez nous ! Par chance, les épicuriens que nous sommes à Koikispass avons été invités pour participer au lancement du site.

Le lieu est unique. Il aura fallu attendre dix ans pour que l’ancien hôpital général de Dijon (Côte-d’Or) revienne à la vie et se métamorphose en Cité internationale de la gastronomie et du vin (CIGV) depuis le mois dernier. S’élançant tel un ponton de marina, le bâtiment d’accueil émerge de vénérables pierres âgées de 800 ans, classées aux Monuments historiques. Sa robe marron rouille rappelle la terre des vignobles. 

Une ville dans la ville

C’est là que se sont installées les antennes de deux prestigieuses écoles : celle de la gastronomie Ferrandi et celle des vins de Beaune. Le reste du site comprend le futur hôtel Hilton dans l’ancien hospice Sainte-Anne, le complexe hi-tech Pathé Cinéma, le 1204, centre d’interprétation du Patrimoine de Dijon – labellisée « ville d’art et d’histoire » –, une librairie gastronomique et, le lieu que l’on adore, le « village gastronomique » : huit boutiques consacrées au café, à la pâtisserie, au chocolat, au fromage, à la boucherie, sans oublier condiments et arts de la table, le tout dans une dimension artisanale.

Mais le vrai plus, c’est l’immersion. Des formations à la pâtisserie et à la cuisine aux ateliers – sonores ! – de dégustation et de découverte de l’école des vins de Beaune, la CIGV donne dans le pédagogique. On peut y déguster 250 crus parmi les 3 000 vins du monde réunis au sein de l’œnothèque, se rendre à la « cantine du village » qui propose des ateliers pour cuisiner et manger sur place, participer à des ateliers moutarde ou découvrir le chocolat. Et si vous ne savez toujours pas ce que sont exactement les fameux Climats de Bourgogne inscrits au patrimoine de l’Unesco, l’ancienne grande chapelle vous initiera à tous leurs secrets.

Avec 18 000 visiteurs dès le premier week-end d’ouverture, la CIGV mérite vraiment le déplacement. Elle est à 20 mètres de la station de tram, proche de la gare de Dijon et, sur place, bars et restaurants permettent d’y passer la journée en famille, avec des activités adaptées à tous les âges. De quoi lui attribuer la note maximale de vin sur vin. 

Infos pratiques : Cité internationale de la gastronomie et du vin, 2 rue de l’Hôpital, Dijon (21). Ouvert tous les jours. Tarifs : 13 € (plein tarif), 29 € (forfait famille 2 adultes et 2 enfants). Plus d’infos sur citedelagastronomie-dijon.fr

Où dormir ? 

En attendant de pouvoir (un jour) loger au Hilton, on vous incite à tester les chambres d’hôtes des Marcs d’or de Ludovic Escalonna. Dans l’écurie d’une maison de vigneron datant de 1820, entourée de terrasses à l’italienne et de verdure, Ludovic propose des chambres meublées d’époque, et même une suite avec jardin privé. Les tables d’hôtes (30 €) invitent à découvrir les produits et les vins de Bourgogne. On est à deux pas du centre-ville de Dijon, tout près de la rivière Ouche, en pleine nature, et pour un prix inférieur à 90 € la nuit (hormis la suite à 120 €). 7 Rue des Marcs d’Or, Dijon. Tél. : 06 42 41 42 81

Antoine Gavory

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail