Lire le
dernier MAG

Se connecter

La Route des grands lac du Morvan, une boucle de 260 km à vélo depuis Nevers

La Route des grands lacs du Morvan, un itinéraire qui invite à prendre son temps / Romain Liger
La Route des grands lacs du Morvan, un itinéraire qui invite à prendre son temps / Romain Liger

Partir en voyage à vélo et découvrir des panoramas magiques à côté de chez soi, c’est la raison d’être de la “Route des grands lacs du Morvan” à vélo, un itinéraire pensé par Laurent Bouit, documentariste passionné de sports nature et d’itinérance.

Vous avez fait le tour de la planète pour y tourner de nombreux documentaires pour des émissions telles que Faut pas rêver ou Échappées belles. Comment avez-vous découvert le Morvan ? 

Laurent Bouit : J’ai grandi en Saône-et-Loire, dans le Brionnais, ce n’est pas très loin. Et depuis 25 ans, j’ai une maison à côté de Nevers, ce qui m’a permis de sillonner la Nièvre et le Morvan, en trail et à vélo, à côté de mon activité de réalisateur. Je réalise dorénavant aussi des films autour de la marche à pied, du cyclisme, de l’itinérance et du sport en général.

Il y a trois ans, vous avez créé les itinéraires « Morvan gravel ». Cette fois, vous vous tournez vers le cyclotourisme. Pourquoi ?

La pratique du gravel reste une niche. Avec ce nouvel itinéraire vélo, j’avais envie de m’adresser à un public plus large, d’où l’idée de travailler un tracé cyclotouristique sur routes goudronnées qui forme une boucle depuis Nevers. Chaque été, Nevers voit débarquer de nombreux cyclotouristes qui suivent la Loire à vélo ou l’EuroVélo 6. Mais peu de gens entreprennent de sillonner la Nièvre et le Morvan au départ de Nevers. J’ai voulu réparer cela.

A qui s’adresse ce nouvel itinéraire ?

Pas besoin d’être ultra sportif mais l’itinéraire nécessite un minimum de condition physique. Il fait 260 km avec l’eau comme fil rouge. Si on veut prendre son temps, on roule trois ou quatre heures par jour, soit 35 à 40 km et on s’arrête chaque soir près d’un lac. Il n’y a jamais plus de 40 km entre chaque plan d’eau avec baignades autorisées – surveillées même ! – et plages de sable. C’est exceptionnel ! A part les véloroutes maritimes, je ne vois pas d’autres endroits où l’on trouve ça. L’idée est d’avoir du temps pour profiter de ces paysages. 

Partir en vacances à côté de chez soi, c’est donc possible !

J’ai passé 20 ans à l’autre bout du monde pour réaliser des films qui incitaient les gens à prendre l’avion. Durant la crise du covid, nous nous sommes tous rendu compte qu’il y avait des choses à voir autour de chez soi. A travers mon métier de réalisateur, je m’efforce désormais de montrer comment se réapproprier notre espace proche. Inutile d’aller à l’autre bout du monde, ou même de la France, pour découvrir des pépites. 

Les routes tranquilles du Morvan / Photos Romain Liger
Les routes tranquilles du Morvan / Photos Romain Liger

Côté vélo, qu’offrent la Nièvre et le Morvan ?

Un faible trafic routier ! Sur l’itinéraire de la “Route des grands lacs du Morvan”, on croise moins de dix voitures par 100 km. Ce territoire est traversé par de nombreuses petites routes étroites, ce qui donne un sentiment très agréable d’immersion dans la nature. Ce à quoi s’ajoute le côté balnéaire avec les lacs et les nombreux campings à la fois beaux et bon marché. On peut aussi choisir de dormir en chambres d’hôtes mais force est de constater que l’offre y est moins importante.

Quels conseils donneriez-vous à des néophytes de l’itinérance à vélo ?

Il faut d’abord se familiariser avec la technologie GPS car pour l’instant cet itinéraire n’est pas balisé physiquement. Ensuite, mon conseil serait de choisir une des étapes pour tester le temps d’un week-end. Je recommande par exemple l’étang du Merle, situé à 40 kilomètres de Nevers. C’est un endroit magique !

Quelles sont les prochaines étapes du projet ?

Nous avons le soutien du Département de la Nièvre et nous développons également le côté participatif. Nous récoltons les retours d’expérience sur la page Facebook de “La Route des grands lacs du Morvan” afin de faire évoluer l’itinéraire si besoin. Ensuite, nous pourrons décliner l’itinéraire vers d’autres pratiques ou même penser à de nouveaux itinéraires. Tout est possible !

Propos recueillis par Virginie Jannière

Infos pratiques : plus d’infos sur la page Facebook  LaRouteDesGrandsLacsduMorvan. L’itinéraire est téléchargeable sur nievretourisme.com

Découvrir
Nos articles à la une
Rassurez-vous… Contrairement à Thésée dans l’Antiquité, vous n’aurez pas à affronter de Minotaure dans le Labymaïs imaginé par Jérôme Gauthier, un agriculteur de Châtillon-en-Bazois. Une...
Le long de la Loire, du Nohain, de l’Allier ou du canal du Nivernais, la rédaction de Koikispass vous partage ses guinguettes préférées pour vous...
Randonnée sur les pentes du Morvan, rafting sur une rivière endiablée, boucle à vélo de 260 km pour découvrir la Nièvre autrement ou encore footing...

Newsletter

Recevez chaque vendredi
les bons plans du week-end !

Concerts, spectacles, expos, brocantes, etc. directement sur votre boite mail

Recherche d'article

Sur cette pop-up, vous pouvez rechercher des articles.

Si vous souhaitez rechercher un évènement, vous pouvez le faire sur la page de l’agenda.

Pour rechercher un commerçant, des ventes privées ou des bons de réductions, rendez-vous sur notre annuaire des pros !

Communiquer dans Koikispass ?

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Votre message a bien été envoyé !

Merci pour votre demande d’information, vous allez être recontacté dans les meilleurs délais.

Cordialement
L’équipe Koikispass