Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Lifestyle : la vie de château aux Bordes

A 10 mn de Nevers, le Château des Bordes est une plongée dans l’histoire et la Nièvre romantique. Une pépite architecturale qui revit grâce au travail de Matthieu et Françoise Joulie après des années d’abandon. Un cadre privilégié qu’ils partagent en proposant un hébergement d’hôtes.

On quitte la route de Guérigny et nous voilà dans un roman de la Comtesse de Ségur. Françoise Joulie arrive tout sourire : « C’est vous ? Bienvenus ». Derrière elle, l’ombre magistrale de ce château unique du XIe siècle, transformé, incendié, pillé, amputé… puis ressuscité par le couple en 2013, ancienne demeure de la sœur aînée de la Reine de Pologne, Neversoise d’origine. Dans le parc du Château des Bordes, Françoise nous dessine le faste disparu : une orangerie, une galerie, une aileentière… On l’avoue : on est surpris qu’un tel site à 10 km de Nevers, puisse être aussi secret et invisible de la route : « beaucoup plus proche à l’origine ».

Château aux bordes
l’antichambre de la propriétaire © Romain Liger


Avant tout, nous sommes introduits dans la “chambre de la Reine” ; nous dormirons nous « dans l’antichambre de la propriétaire ». Les fenêtres à persiennes donnent sur le parc. La salle de bain ouvre sur les écuries transformées en restaurant par le fils, Henri. Quant à la chambre… Elle nous transporte illico dans un autre siècle, surtout lorsque les cloches du bourg d’Urzy se mettent à sonner l’Angelus. Émotion de se dire que le même bruit a accompagné les soirées des belles dames du château des Bordes…

La décoration, les roses fraîches, les douceurs dans la tourelle polonaise transformée en cabinet de curiosités et le silence à peine troublé par le caquètement des poules qui voguent en liberté… Se réveiller au matin avec les roucoulements des pigeons, la vue sur le parc, le petit-déjeuner maison dans la salle à manger familiale. Un dernier tour dans les salons avec Matthieu Joulie et une partie de “jeu du roi”, jeu de toupie qui, assure son épouse, “est parfait pour les jours de pluie”.

Quelques photos du Château des Bordes, un dernier coup d’œil et la traversée du long chemin nous renvoient au XXIe siècle avec la satisfaction d’avoir passé la nuit dans une époque exceptionnelle qui fait la part belle à la plénitude et la beauté.

Pour en savoir plus :
www.chateaudesbordes.net
Suite à partir de 90 € la nuit (2 personnes)
Déjeuner, dîner : www.latabledesbordes.com

À lire également

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail