Lire le
dernier MAG

Se connecter

Frédérique Renard, la girouettière qui propose des créations dans le vent à Germigny-sur-Loire

La girouettière Frédérique Renard dans son atelier à Germigny-sur-Loire / Photo par Virginie Jannière pour Koikispass

Au rayon des métiers rares, on demande la girouettière. Installée à Germigny-sur-Loire, Frédérique Renard sculpte des girouettes pour tous. Koikispass est parti à sa rencontre dans son atelier.

Des chats accueillants et un atelier à l’arrière d’une maison à Germigny-sur-Loire. À l’intérieur : une disqueuse, un fer à souder, des marteaux de toutes les tailles, des cisailles, des pinces… Bric-à-brac de garagiste ou repère de bricoleur averti ? Un coup d’œil vers les créations posées sur la table suffit à comprendre que nous sommes plutôt chez une véritable artiste, attachée au travail bien fait et aux finitions soignées. Si Frédérique Renard fabrique des girouettes, la jeune femme est loin d’en être une, quand on voit son amour constant pour les métiers rares qui réclament force et créativité : « J’ai toujours dessiné et en même temps j’ai toujours été très acrobatique. Quand ma prof d’économie au lycée nous a parlé des métiers en voie de disparition, j’ai d’abord eu l’idée de devenir couvreure. » – un terme qu’elle préfère d’ailleurs à « couvreuse », source de quiproquos et de blagues misogynes. Après un tour de France avec les Compagnons du devoir, elle s’envole pour le bout du monde : la Nouvelle-Zélande, « parce que je ne pouvais pas aller plus loin », s’amuse la trentenaire.

Une main de velours dans une poigne de fer

De retour en France, elle est accueillie par les ateliers Duplessis à La Charité-sur-Loire afin de se former à l’ornementation, qui consiste à créer et rénover les ornements des bâtiments. Encore un métier rare : « Il est vrai que nous ne sommes qu’une poignée, reconnaît Frédérique Renard. Nous sommes donc pas mal sollicités. Prochainement, nous allons même travailler sur Notre-Dame. » Un travail qui lui plaît mais, lorsqu’elle a récemment appris qu’Éric Bernon, girouettier reconnu de La Charité, cherchait un successeur, l’ornemaniste a immédiatement tenté sa chance… et remporté le Graal.

À côté de son mi-temps aux ateliers Duplessis, Frédérique Renard travaille sans compter ses heures : « J’aime la concentration, l’endurance et la force que cet artisanat demande. On façonne la girouette à la main, avec des marteaux, une cisaille ; on s’occupe aussi des soudures », explique la jeune femme. Des girouettes qui ne sont pas réservées aux clochers des églises, loin de là. Pour s’offrir l’une des créations de Frédérique, il faut compter au minimum 770 euros, sachant que certaines girouettes peuvent atteindre jusqu’à 2 000 euros. « On peut trouver bien moins cher sur Internet, mais ce sont souvent des silhouettes moulées ou plates, de mauvaise qualité et découpées à la machine. Ce n’est pas ma conception de l’artisanat. »

Photo par Virginie Jannière pour Koikispass

Les animaux comme source d’inspiration

N’espérez pas recevoir votre girouette du jour au lendemain, le carnet de commande de la girouettière est plein jusqu’en octobre 2024. Ses pièces les plus demandées : des écussons (celui du château de Meauce sera signé de sa main) mais aussi beaucoup d’animaux : bécasses, oies sauvages et même un espadon d’un mètre vingt pour un propriétaire basé à Oran ainsi qu’un coq de Barcelot commandé depuis le Portugal. Elle commence également à vendre ses propres créations, comme son pygargue, l’aigle à tête blanche emblème des États-Unis. Son rêve : réaliser une girouette en forme de carpe japonaise.

Virginie Jannière

Infos pratiques : Les girouettes de Seyr, 29, rue du Général Ducrot, Germigny-sur-Loire. Plus d’infos sur girouettes-enseignes.com et sur Instagram @lesgirouettesdeseyr

Découvrir
Nos articles à la une
Ouvert depuis un peu plus de deux ans à Nevers, Couleur Café sert tous les jours des plats végétariens maison. Et des douceurs sucrées à...
Il y a le sauna finlandais, que tout le monde connaît. Et il y a le sauna japonais, bien moins connu sous nos latitudes et...
S’il est connu que la lumière a des vertus sur notre moral et sur notre physique, le son serait tout aussi bénéfique. La journaliste...

Newsletter

Recevez chaque vendredi
les bons plans du week-end !

Concerts, spectacles, expos, brocantes, etc. directement sur votre boite mail

Recherche d'article

Sur cette pop-up, vous pouvez rechercher des articles.

Si vous souhaitez rechercher un évènement, vous pouvez le faire sur la page de l’agenda.

Pour rechercher un commerçant, des ventes privées ou des bons de réductions, rendez-vous sur notre annuaire des pros !

Communiquer dans Koikispass ?

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Votre message a bien été envoyé !

Merci pour votre demande d’information, vous allez être recontacté dans les meilleurs délais.

Cordialement
L’équipe Koikispass