Lire le
dernier MAG

Se connecter

Bell Fourche City, il était une fois à l’ouest de la Nièvre

Un village western a vu le jour dans le Berry sous l’impulsion d’un passionné, Franck Gilbert / Photo par Rémi Belot pour Koikispass

En plein cœur du Berry, à Menetou-Salon, une bande de passionnés a entamé la reconstitution d’un village du Far West : « Bell Fourche City », un lieu où on peut passer une nuit en tipi et s’initier à la vie des pionniers.

« Ici, ce n’est pas Hollywood » : coiffé d’un chapeau de cow-boy, revolver (factice !) à la ceinture, Franck Gilbert prévient d’emblée. Son costume semble sorti d’un western de Sergio Leone mais le bonhomme tient à préciser que l’ambition du lieu, qu’il a décidé de bâtir sur sa propriété, est avant tout un projet historique : « Nous souhaitons vulgariser la vie des premiers pionniers en Amérique de l’Ouest. »

Voilà donc un an que cet éleveur de chevaux consacre une partie de ses terres à la reconstitution d’un village du Far West. Celles-ci s’étendent sur un espace dégagé au milieu des bois dans la commune de Menetou-Salon (Cher), habituellement plus connue pour ses vins que pour ses cow-boys et ses Indiens. D’un côté, une trentaine de bêtes galopent au milieu d’un vaste enclos tandis que, de l’autre, un champ abrite les deux premières constructions du village : le bureau du shérif et… un saloon (évidemment).

À l’intérieur de la petite bâtisse en bois, la décoration se veut fidèle à l’époque : des animaux empaillés sont accrochés aux murs, des peaux de bêtes sont posées dans un coin, cornes de bovins et armes de poing trônent sur les étagères. Sur les tables, on a posé des lanternes métalliques et dehors une diligence attend patiemment ses passagers. « On a déjà commandé le bois pour le prochain édifice : ce sera une banque », s’amuse le patron des lieux.

Photo par Rémi Belot pour Koikispass

Un pan de l’histoire peu enseigné

C’est dans ce décor qu’il accueille, en saison, les amateurs de western. Pour monter à cheval, s’initier à la manipulation du lasso, tirer à la poudre noire et même… dormir dans un véritable tipi ! Une attraction principalement réservée aux touristes, même si Franck Gilbert travaille aussi avec les centres de loisirs et établissements scolaires de la région. Car, au-delà de l’aspect ludique, faire découvrir aux jeunes (et aux moins jeunes) ce pan de l’histoire peu enseigné dans nos écoles fait partie de son projet.

L’association Bell Fourche City, qu’il dirige, organise d’ailleurs depuis l’an dernier un festival des cultures amérindiennes chaque année pendant deux jours. Ce dimanche de juin, ils sont ainsi plus d’un millier à avoir fait le déplacement. Certains sont en tenue d’époque, comme ce couple venu de la Creuse avec sa Mustang rutilante ! « On est fans de western, mais plus globalement de tout ce qui touche à la culture américaine », explique monsieur dans son costume du XIXe tandis que madame se fait tirer le portrait par un photographe qui tient un stand à l’entrée du site. Ce dernier travaille en noir et blanc, à l’ancienne, avec une imposante chambre photographique du siècle dernier.

Bienvenue à Menetou-Saloon

De nombreux autres artisans sont sur place pour proposer des bijoux et de la déco en lien avec la thématique du week-end, comme ces fameux dreamcatchers en plumes [objets artisanaux amérindiens censés combattre les cauchemars, NDLR]. Un coutelier de La Charité-sur-Loire a même créé pour l’occasion plusieurs modèles de lames d’inspiration indienne, avec fourreaux en peau comme jadis.

Au programme des réjouissances, vous pourrez écouter un duo de guitaristes reprendre les hits de Johnny Cash, assister à des conférences sur la vie des pionniers, admirer des démonstrations de dressage de chevaux et évidemment, à la nuit tombée, enchaîner les pas de danse sur des sonorités country. Pour quelques dollars de plus, vous pourrez même déguster une saucisse ou une petite terrine de bison. Bref, bienvenue à Menetou-Saloon !

Rémi Belot

Infos pratiques : Bell Fourche City, lieu-dit Les Rappereaux, Menetou-Salon (18). Tarif : à partir de 60 € la nuit en tipi. Réservation au 06 65 29 66 55 ou par mail à l’adresse : contact@bellfourchecity.fr. Plus d’infos sur Facebook Bell Fourche City

Découvrir
Nos articles à la une
Rendre accessibles au plus grand nombre et 7 jours sur 7 les produits du terroir : c’est le pari des P’tits casiers nivernais, dont le...
Un petit city break dans la banlieue de Nevers ? À deux heures de train du Palais ducal, Koikispass vous embarque 24 heures pour un...
Dans le ranch canin Wood’cie à Chevenon, Victoire élève des laïkas de Iakoutie, un chien qui était traditionnellement utilisé pour tracter des traîneaux en Sibérie....

Newsletter

Recevez chaque vendredi
les bons plans du week-end !

Concerts, spectacles, expos, brocantes, etc. directement sur votre boite mail

Recherche d'article

Sur cette pop-up, vous pouvez rechercher des articles.

Si vous souhaitez rechercher un évènement, vous pouvez le faire sur la page de l’agenda.

Pour rechercher un commerçant, des ventes privées ou des bons de réductions, rendez-vous sur notre annuaire des pros !

Communiquer dans Koikispass ?

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Votre message a bien été envoyé !

Merci pour votre demande d’information, vous allez être recontacté dans les meilleurs délais.

Cordialement
L’équipe Koikispass