Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Rando VTT : en peloton pour découvrir les Bertranges

L’histoire de Guérigny et de la forêt des Bertranges sont intimement liées. Pour découvrir ce patrimoine, Pascal Camuzat Président du club rando VTT de l’association sportive Guérigny-Urzy organise des sorties découverte que nous sommes allés tester !

Pascal nous fixe rendez-vous un samedi, 9H à la salle des fêtes de Guérigny, dans l’enceinte des Forges. Première surprise, une soixantaine de cyclistes sont là, de tous âges, de 6 à 60 ans : « Et encore, dit Pascal, pendant le confinement, on était plus nombreux. On accueille tout le
monde ! ».

Pas très sportifs, on lui avoue qu’on est pas certains de tenir la distance : « On ne fait pas de la performance, ce que l’on veut c’est prendre du plaisir ». Pascal, employé municipal depuis 3 ans et heureux nous a organisé un itinéraire « visite », pour voir les lieux importants de la forêt (car oui, dans une forêt il n’y a pas que des arbres). Alors on suit un groupe d’enfants et d’adultes pour un itinéraire cool.

La rencontre avec Babaud

D’abord on longe la retenue d’eau des forges. Sur 200m, une vingtaine de sièges de pêcheurs, lignes dans l’eau, des piétons, des cyclistes et même deux scooters (même si c’est interdit !). Au bout, la route de Parigny, Cédric, un des accompagnateurs, bloque la circulation. « En file indienne ! » crie Pascal.

Prochaine étape : le chêne Babaud, abattu en 1993 et âgé de 482 ans : l’un des plus vieux de France. Pour y aller, on bifurque d’abord route de Saint-Aubin. L’occasion pour Pascal de nous présenter un peu les accompagnateurs : Cédric, cheveux longs et barbe à la ZZ-Top : « Le plus endurant ». Sophie : « Elle est d’abord venue seule puis avec ses enfants » – dont Charlotte – la mascotte !

Le groupe de cyclistes
VTT au cœur de la forêt © Romain Liger
Petite pause lors de la rando VTT © Romain Liger

Une brève histoire du temps en rando VTT

François, son mari est venu accompagner le petit dernier Léo qui fonce comme une flèche : « C’est sa première sortie » nous dit sa mère. En route, Léo arrête son père : « Mon compteur ne marche pas ». On stoppe, regarde et répare. Et on repart, direction la route forestière de Forgebas. Tout au long, des bancs en pleine forêt. Le chêne Babaud n’est pas difficile à trouver, il est indiqué. Pour ça, il faut emprunter un chemin de terre. On arrive devant une sorte de kiosque sous lequel repose une souche et un tronc immenses.

Dessus sont datés des grands événements : le décès de Babaud (1792), la naissance de Pasteur (1822), l’ouverture du Canal de Suez (1869)… Quand on apprend qu’il a été planté sous Louis XII (entre 1462 et 1515) le principe de réalité nous rattrape : on n’est pas grand-chose. Les enfants grimpent sur le tronc : photo souvenir avec Julien, Léo, Louison, Micky, Clément, Maxime, Léa, Charlotte.

RANDO VTT
Le groupe des jeunes cyclistes © Romain Liger


Guérigny, ville d’eau : au cœur de la rando VTT

Pascal raconte que certaines années, l’ONF leur confie le soin de ramasser des glands. Achetés 3€ le kilo ils sont triés, puis les plus beaux servent à faire naître de nouveaux chênes. Puis on reprend le sentier : « Attention, ça monte un peu » puis la rue de la Tuilerie qui traverse la D977 pour atteindre le site de la Poêlonnerie. Magistral. Des bras de rivières sortent de partout, des bancs et tables permettent de pique-niquer (la baignade y est par contre interdite), des ouvrages en pierre donnent un côté romantique exceptionnel. Ici a été créé un sentier pédagogique (La promenade Jongkind) sur la zone humide de Villemenant par la fédération de pêche. Et le hasard fait bien les choses, on tombe sur son Président : Gérard Guitton qui nous explique le lieu :

« Ici, c’étaient des marécages. On a reconstitué le bief, et désenvasé un bras de la Nièvre ». Côté poisson, on y trouve gardons, perches, chevaines, brochets « et des écrevisses de la taille d’un homard ».

RANDO VTT
Rencontre avec le maitre des lieux © Romain Liger

En prenant le sentier pédagogique, on se rend compte que le site est rempli d’étendues d’eau que l’on ne voit jamais de la route. Le clou du spectacle arrive au bout : au bord de la rivière, un immense mur se dresse ; c’est le Château de Villemenant. De là, on rejoint les Forges par le parc qui se trouve derrière le château et qui a été restitué aux habitants. Un couple de cygnes vient poser pour la photo : « Attention, ça pince ! » nous prévient Cédric. Arrivé devant la salle des fêtes, Léo nous apprend que l’on vient de parcourir 10km et franchement, j’aurais bien enquillé 10km de
plus !

Pour en savoir plus :

Les balades occasionnelles sont ouvertes librement à tous.
Rendez-vous le samedi à 9h devant la Salle des Fêtes.
Pour participer régulièrement aux randos VTT une adhésion à l’association est demandée.
Contact : Pascal au 06 62 53 91 83 ou pascal.camuzat@sfr.fr

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail