Lire le
dernier MAG

Se connecter

Au Restaurant Le Bengy, le chef orchestre une symphonie gastronomique avec les produits locaux à Nevers

Sébastien Étienne et Ambre Mazoyer, les nouveaux propriétaires du Bengy / Photo par Romain Liger pour Koikispass
Sébastien Étienne et Ambre Mazoyer, les nouveaux propriétaires du Bengy / Photo par Romain Liger pour Koikispass

Prenez trois amis, plutôt épicuriens, parmi lesquels l’autrice de ces lignes, pour qui la trilogie entrée-plat-dessert est sacrée, et installez-les au Restaurant Le Bengy à Varennes-Vauzelles. Un déjeuner plus tard, on les retrouve en terrasse, repus et ravis. C’est ça, la magie Bengy, qui fait la part belle aux producteurs locaux.

Le Bengy ? Tout le monde connaît. Et ça ne date pas d’hier ! Au bord de la N7 à Varennes-Vauzelles, Le Café des sports, troquet local, devient Le Relais du Bengy. En cuisine, le routier évolue vers le raffinement d’une cuisine gastronomique gourmande qui évite les délires égocentriques : la signature du lieu.

Depuis juillet dernier, Nevers et ses environs ont appris à connaître les nouveaux propriétaires : Ambre Mazoyer et Sébastien Étienne. « C’est vrai que, lorsque ma femme qui est d’ici a parlé de reprendre une affaire à Nevers, j’ai réfléchi, reconnaît Sébastien Étienne en riant. Mais depuis, je ne regrette rien ! » Trop modeste, le chef : depuis la reprise, les clients affluent, y compris une clientèle familiale. Ce qui le réjouit.

Restaurant Le Bengy « On n’est pas là pour tuer le produit ! » 

Passé par le lycée Le Castel à Dijon, quelques belles maisons en Côte-d’Or et la Marine nationale, Sébastien Étienne est un amoureux du produit : maraîchers locaux, poissons de Centre marée à Nevers, volailles de l’Allier et viande de Bourbon l’Archambault et Dompierre. C’est justement cette « pièce de bœuf charolaise poêlée, purée de petits pois, sauce fumée à la fève de Tonka » qui a fait de l’œil aux trois amis cités plus haut. Gourmets exigeants, ils saluent ici la parfaite cuisson du dessus de palette. Le secret ? « L’expérience ! », glisse le chef, qui consent tout de même quelques confidences : une poêle bien chaude, huile de tournesol et margarine pour snacker chaque face, « et on laisse tirer au four sur l’assiette chaude », afin que la viande infuse son moelleux. Quelques épices pour titiller les palais, mais rien d’extravagant : « On n’est pas là pour tuer le produit ! » C’est dit.

Avec la météo, la carte change : l’œuf meurette des jours frisquets laisse place à un œuf parfait à l’époisses qui s’efface pour l’arrivée des beaux jours, mais surtout des asperges épicées de pistaches. Les sauces s’allègent, et les premières fraises viennent maquiller les babines…

L'oeuf parfait à l'époisse du restaurant le Bengy - Photo Koikispass
L’oeuf parfait à l’époisse du Restaurant Le Bengy – Photo Koikispass

Une carte des vins magnifique

Les habitués du Restaurant Le Bengy en ont redécouvert non seulement la carte, mais aussi le cadre : Ambre a changé la disposition des tables et laissé entrer la lumière de la jolie terrasse qui appelle les tablées (jusqu’à 50 couverts) des beaux jours ; en salle, on peut aller jusqu’à 65 personnes. Quant aux vrais habitués, ils privatisent quelques tables (de 2 à 10 personnes) près du bar… Et puisqu’on parle de bar, saluons ici une carte des vins magnifique orchestrée par Patrick : les amis (toujours les mêmes) ont achevé un flacon du domaine du Puits de Compostelle 2019 d’Emmanuel Rouquette (coteaux charitois) qui a parfaitement tenu compagnie au Charolais. 

Le soleil était trop tentant et le serveur adorable a bien volontiers accepté de servir le café en terrasse. Le trio a partagé ses émotions et un minuscule bout du financier qui accompagnait l’expresso avec le chien de la maison. Verdict : la vie est plus belle côté Bengy !

Emmanuelle de Jesus
Infos pratiques : Restaurant Le Bengy, 25, route de Paris, Varennes-Vauzelles (58). Ouvert du mardi au samedi. Tél. : 03 86 38 02 84. Plus d’infos sur le-bengy-restaurant.com

Découvrir
Nos articles à la une
Comment découvrir le charme du lac des Settons autrement qu’en en faisant le tour à pied ? En prenant de la hauteur sur les massifs...
Depuis deux ans, une friche située au cœur de Nevers reprend vie grâce à l’association Terrains Communs créée par deux Neversois, Philippine Mangeart et Max...
Trottinette électrique en pleine nature, descente d’une rivière en furie, pêche aux écrevisses ou encore escape game, la rédaction de Koikispass a planché sur un...

Newsletter

Recevez chaque vendredi
les bons plans du week-end !

Concerts, spectacles, expos, brocantes, etc. directement sur votre boite mail

Recherche d'article

Sur cette pop-up, vous pouvez rechercher des articles.

Si vous souhaitez rechercher un évènement, vous pouvez le faire sur la page de l’agenda.

Pour rechercher un commerçant, des ventes privées ou des bons de réductions, rendez-vous sur notre annuaire des pros !

Communiquer dans Koikispass ?

Recevez les bons plans du week-end

Tous les jeudis, les idées sorties du week-end dans votre boite mail

Votre message a bien été envoyé !

Merci pour votre demande d’information, vous allez être recontacté dans les meilleurs délais.

Cordialement
L’équipe Koikispass